Les coups spéciaux de Street Fighter testés « pour de vrai »

Shoryuken

Si vous avez déjà joué au jeu vidéo Street Fighter, alors les termes de Hadoken, Shoryuken et de Tatsumaki senpukyaku vous disent (peut-être) quelque chose. Ces impressionnants coups spéciaux ont été soumis à quelques équations, afin de juger de leur force réelle. Alors, peut-on vraiment mourir en encaissant un Dragon Punch ?

« What if You Were Shoryukened? » (« Qu’est-ce qui se passerait si vous encaissiez un Shoryuken ? »), tel est le titre de la nouvelle vidéo de la chaîne YouTube Vsauce3… qui a tenté de répondre à cette étonnante question. Plus jeune, combien d’entre nous ont déjà mimé les coups spéciaux de Ryu, Ken, Guile (et plus difficilement de Dhalsim) ? Cette fois, c’est « pour de vrai » qu’on été testées ces techniques tout droit sorties de l’imagination des développeurs de Capcom.

Prenant l’exemple d’un Shoryuken porté par Ken sur le personnage de Zangief, Vsauce3 suppose que le premier dispose d’une courte distance de 76 cm avant de porter toute la force de son poing dans le menton de l’impressionnant soviétique, pesant pour l’anecdote 181 kg. Une paille, puisque ce coup déploierait dans l’hypothèse une force de 7 569 newtons, capable de soulever au maximum 772 kg. Bref, pour répondre à la question, oui, il y a de grandes chances pour que vous mourriez – décapité, qui plus est – en encaissant un Shoryuken.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité