À 18 ans, il est condamné à 2 ans de prison ferme pour apologie du terrorisme

Twitter prison

Liberté d'expression ne signifie pas que l'on a le droit de dire tout ce que l'on veut, pas même sur les réseaux sociaux. Surtout par les temps qui courent. A fortiori lorsque les messages s'apparentent clairement à de l'apologie du terrorisme. Un jeune homme de 18 ans vient de l'apprendre à ses dépens.

La justice vient en effet de condamner un jeune homme de 18 ans à trois ans de prison dont deux ferme pour apologie du terrorisme pour avoir publié des messages de soutien à l’État Islamique pendant plus de six mois. Au total, ce sont pas moins de 70 pages de tweets qui ont été dénombrés, certains même accompagnés par des photographies du Bataclan… Et pour ne rien arranger, la police a même retrouvé des messages de l’une de ses amies, dont celui-ci : « Jure-moi que tu n’as rien à voir là-dedans.« 

Pour sa défense, l’homme expliquait qu’il n’était pas sérieux : « C’était un délire, je le pensais pas du tout. Je me suis créé un personnage. En réalité, je suis pas du tout comme ça. […] J’étais accro. » Malgré ses excuses et ses regrets, malgré le fait que son avocat l’ait dépeint comme un « gamin normal » – ayant cependant déjà été condamné plusieurs fois en tant que mineur -, le tribunal de Caen a condamné le jeune homme.

Une preuve supplémentaire, s’il ne fallait, que l’on ne dit pas ce que l’on veut, y compris sur les réseaux sociaux.

Tags :Via :PhonAndroid
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et si le gamin était sérieux , il va ce retrouver dans un endroit confiné , ou il pourra rencontrer quelque uns de ses pareils et prêcher au près des autres …. génial …

    Et de la même manière si c’était juste un petit merdeux qui ne pensait pas vraiment ses écrit en sortant il sera bien converti … encore génial … l’idéologie moisie progresse …

    Le système pénitencier dans l’état ne sert à rien (école du crime) et juste pour info, car c’est assez immonde pour en parler … il est la propriété de sociétés privés en contrat avec l’état qui paye des amendes journalière en cas de baisse de la fréquentation des prisons ………

    1. ben ouais bonne question ^^ j’en sais rien non plus 😛

      Il faut revoir notre système idéologique déjà en amont, et bosser sur une contre propagande, et pour les prisons ben … déjà arrêter de les balancer la dedans sans réfléchir et décider des objectifs de l’incarcération et des moyen à mettre en place pour atteindre ces objectifs … Et pour ce faire à mon avis ça commence par le retour à des prisons propriété de l’état et non de sociétés de privées ….

  2. 2 ans de prison ferme, c’est l’impunité. Sachant que taubira a voté une loi qui stipule qu’à moins d’une peine 5 ans ferme, les condamnés ne sont pas incarcérés. Donc la prison ferme = prison avec sursis. Et pour bien faire, elle a également supprimé la récidive et les peines planchers. Donc le sursis ne veux plus rien dire non plus. En réalité il restera chez lui et pourra continuer et si il se fait prendre de nouveau, on ne tiendra donc pas compte de la première condamnation donc il est tranquille. ca n’augure rien de bon. plus personne n’a peur d’être condamné dans ses conditions. ca n’incite surement pas à respecter la loi. vive la gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité