Luke Skywalker, ce jihadiste !

Luke Skywalker

Vous pensiez tout savoir sur l'univers Star Wars ? La politique est une question plutôt délicate à comprendre dans la saga intergalactique, mais plus on réfléchit au périple du héros, Luke Skywalker, plus on se rend compte que celui-ci ressemble à la "radicalisation" qui suscite tant de crainte aujourd'hui.

Replaçons les choses dans leur contexte. Après la mort de l’oncle et de la tante de Luke – victimes collatérales d’une attaque de drones -, celui-ci est isolé du monde et de son ancienne vie par un vieux prêtre guerrier fanatique, il fuit alors vers une base militaire. En route, il est entraîné aux tactiques militaires sous couverture et conditionné par ce prêtre, lequel lui ment en lui disant que l’Empire a tué son père. Ils s’enfuient avec un trafiquant de drogue. Puis le prêtre finit par se livrer au livre, dans un abscons dogme religieux. Luke rejoint alors sa cellule terroriste et mène des attaques, en répétant les mêmes slogans religieux…

Et ce n’est que le premier film. Après cela, les choses deviennent encore plus radicales :

Yoda accepte Luke dans son « école » religieuse, lui apprend le fondamentalisme Jedi et la guerre urbaine. Comme de nombreux mollahs extrémistes, Yoda demande une adhésion totale à son interprétation stricte de la Force et tente d’empêcher toute pensée indépendante de Luke. La propension de Yoda à radicaliser Luke, à lui enlever son identité et à instiller cette obéissance sont visibles lorsque, plusieurs fois, il demande à Luke : « Vide ton esprit de toutes questions », « Oublie ce que tu as appris », « Fais, ou ne fais pas, il n’y a pas d’essai ». Le Jedi sait qu’il est impératif que les guerriers qu’ils recrutent pour leur guerre sainte aient une dévotion pure et dure. Avec son entraînement et sa nouvelle ferveur religieuse, Luke quitte Dagobah, impatient de mettre son entraînement à l’œuvre.

[Dans Le Retour du Jedi,] Luke réussit à tuer l’Empereur, son propre père… Le chemin vers sa radicalisation est achevé, sa soif de sang est assouvie… pour le moment.

Tags :Via :Boing Boing
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bien essayé…mais NON !
    La seule chose que l’article demontre c’est que les techniques d’entraînement, de combat, etc sont les mêmes.
    La finalité est toute différente et c’est ce qui change tout.
    On pourrait d’ailleurs faire le même article avec les révolutionnaires de 1789 ou les résistants de 39-45. Donc parallèle drôle mais ça va pas plus loin.

  2. En suivant le raisonnement de l’article, on peut aussi en déduire qu’il est socialiste parce qu’il se fait passer pour ce qu’il n’est pas : un libéral…. :p

  3. [Dans Le Retour du Jedi,] Luke réussit à tuer l’Empereur, son propre père…

    oui enfin, avant de vouloir faire une analyse… commence par voir le film.

  4. bonjour,

    coup de gueule !

    quand arrêterez vous avec star wars ?? vous touchez de l’argent pour en parler autant, depuis si longtemps ? C’est du bourrage de crane et vous devenez vraiment plus intéressant.

    bye

  5. Du grand n’importe quoi.

    En plus, Luke n’a pas tué l’Empereur ni son père: c’est son père qui balance l’Empereur et celui ci arrive à blesser Darth Vader dans sa chute

  6. Il faut peut être réfléchir au but principal de luxe à l’inverse des djiadistes il veut faire le bien et ne nuit qu’à l’empire et pas à tout les autres peuples qui ne sont pas en accord avec lui donc stop les articles de merde qui ne cherche que le buz tout comme les pseudo journalistes qui les écrivent.

  7. C’est pas « SCHNOKE » plutôt ?

    Après la mort de l’oncle et de la tante de Luke – victimes collatérales d’une attaque de drones –

    MDR les Amerloques ont encore frappé !!!

    Ils sont morts assassinés par les STORMTROOPERS qui cherchait les robots C3-PO et R2-D2 et pas par des drones …

  8. En fait, la radicalisation, c’est une histoire de point de vue… L’amour de la république et le patriotisme ; ne sont-ce pas là des formes de fanatisme ? On est un peu dans la même configuration depuis la nuit des temps. Qu’on soit pour le PSG ou l’OM, Libéral ou Communiste, Jedi ou Sith, on est toujours le terroriste de quelqu’un…

  9. L’auteur a vraiment vu les films avant de pondre cette daube de mauvais gout ou bien? Non Luke est trop badass( malgré sa coupe au bol :D) pour être comparé à tous ces connards qui ne rêvent que de tuer de l’occidental infidèle au nom de l’Islam… Un djihadiste n’est pas synonyme de  » rebelz cool »…Ce n’est pad un biker americain ou un viking, juste un obscurantiste enragé. Banaliser ainsi le terme de djihadiste est une insulte pour les victimes de l islamisme et les kurdes et yezidis qui sont en ce moment génocidés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité