L’ONERA prépare le lancement à faible coût de petits satellites

ONERA

C'est un projet de grande envergure que le projet ALTAIR - "Air Launch space Transportation using an Automated aircraft and an Innovative Rocket" -. Coordonné par l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (ONERA), il vise à démontrer la faisabilité d'un système de lancement à faible coût de petits satellites.

L’ONERA pilotera ainsi durant 36 mois, la durée estimée du projet, pas moins de six pays différents – représentés par Bertin Technologies (FR), Piaggio Aerospace (IT), GTD Sistemas de Información S.A. (SP), Swiss Federal Institute of Technology Zurich (CH), NAMMO Raufoss AS (NO), SpaceTec Partners (BE) et CNES (FR) – pour évaluer la possibilité d’une solution innovante : le lancement spatial de satellites pesant entre 50 et 150 kg sur des orbites basses (entre 400 et 1 000 km d’altitude).

Pour réduire les coûts au maximum, ALTAIR s’appuie sur un système de « lancement aéroporté » semi-réutilisable. Le porteur serait un avion automatisé réutilisable – dont vous voyez un exemple dans l’image ci-dessus -, lequel larguerait un lanceur une fois l’altitude adéquate atteinte. Ce lanceur utiliserait une propulsion hybride écologique, l’étage supérieur serait le plus modulable possible et les systèmes au sol simplifiés au maximum, toujours dans cette optique de réduction des coûts.

Au terme du projet, le système complet (porteur, lanceur et systèmes au sol) devrait être défini de manière très détaillée. Un modèle économique, un planning et une proposition d’organisation industrielle devraient même être établis.

Pour valider le tout, et gagner la confiance des éventuels industriels qui se lanceraient dans la réalisation, des essais en vol seront effectués avec le démonstrateur existant, Eole – que connaissent très bien ONERA et le CNES -. À suivre !

Tags :Via :Aerobuzz
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité