Pluton : une mystérieuse croix photographiée par la sonde New Horizons

croix pluton

Mystère sur Pluton ! Lors de son survol en juillet 2015, la sonde New Horizons a pris des photos en gros plan de la planète naine. La sonde envoie régulièrement des données mais c’est long. Elle va mettre entre 12 et 18 mois pour envoyer l’ensemble des données qu’elle a collectées lors de cet unique passage l’été dernier. Lors de son dernier envoi en décembre, les scientifiques ont eu une belle surprise : il y avait une mystérieuse croix à la surface de Pluton.

Jusqu’à preuve du contraire, cette croix ne marque pas l’emplacement d’un trésor enterré par des pirates galactiques. La croix se trouve sur la plaine Spoutnik. Il s’agit d’une plaine glacée et plate où de vastes cellules ou polygones mouchettent le sol. Ces cellules font de 16 à 40 km de large.

Pour les astronomes, ces traces seraient créées par des remontées de glace d’azote. Et voici comment l’explique William McKinnon qui s’occupe de l’imagerie, de la géophysique et de la géologie pour New Horizons :

« Cette partie de Pluton fonctionne comme une lampe à lave si vous pouvez imaginer une lampe à lave aussi large et plus profonde que la Baie d’Hudson. »

Pour bien comprendre le principe, il savoir que l’intérieur de Pluton n’est pas aussi froid que sa surface. La glace d’azote qui se trouve en profondeur serait donc légèrement chauffée par la chaleur interne de la planète. Elle entrerait en ébullition et remonterait à la surface en faisant un gros « PLOP » avant de s’effondrer à nouveau pour reformer un nouveau cycle.

La glace d’azote ne se comporte pas comme la glace d’eau. Regardez cette expérience que j’avais filmée à la Cité de l’espace à Toulouse. On peut voir la glace d’azote liquide devenir solide immédiatement, en abaissant la température à l’intérieur de la cloche de quelques degrés. En voyant ce phénomène, vous devriez mieux comprendre ce qui se passe à la surface de Pluton.

Et la croix alors ? Les modèles informatiques montrent que ces bulles évoluent et peuvent fusionner sur des millions d’années. Les bords de ces bulles laissent alors des traces et s’il y a deux grosses bulles qui remontent, un trait peut se former à l’intersection. Le « X » serait la trace laissée à la jonction de 4 grosses bulles fusionnées que les scientifiques appellent convection.

Pour confirmer leur dire, ils expliquent qu’il y a de très nombreuses jonctions triples qui peuvent être vue sur les autres images prises par New Horizons. Mais peut-être qu’il s’agit simplement d’une autre manière de marquer l’emplacement des trésors…

Tags :Sources :NASA
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Pour les astronomes, ces traces seraient créées par des remontées de glace d’azote »

    Oui enfin, il est plus exacte de dire qu’ils n’en savent rien. Ils font des hypothèses. Mais ils ne savent pas.
    Eux qui ont rétrogradé sPluton à un simple caillou il y a quelques mois; maintenant, ils voient la réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité