Aujourd’hui, il faut embrasser un roux !

Ginger

Vous l'aurez compris, depuis toutes ces années, les journées mondiales nous amusent beaucoup. Effectivement, si certaines sont d'intérêt planétaire, d'autres sont tout bêtement désopilantes. Certes, les roux sont certainement une espèce en voie d’extinction - allèle récessif et dominant obligent - toutefois, nous ne pensions pas qu'un 'Kiss a Ginger day' eût été de l'ordre de l'indispensable...

Aussi, si vous avez un ou une amie roux(sse), sautez-lui au cou et embrassez-le avec passion/tendresse/pudeur (rayez la mention inutile). Qui devons-nous remercier pour cette journée d’une genre léger ? South Park.

C’est précisément cette série poilante qui a inspiré les créateurs de la journée mondiale ‘Embrassez un  roux’. Derek Forgie, canadien (évidemment) a lancé sa propre journée via Facebook et elle se célèbre chaque 12 janvier. Alors, certes, ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais il n’y avait pas de raison de ne pas célébrer les roux et pourquoi pas, en leur faisant des bisous. En ces temps de fraternité, optez pour le second degré !

Bisous ? (A consommer avec modération, tous les roux ne vont pas apprécier de se faire sauter sur le râble par des inconnus. Vous êtes prévenus).

ginger-day

Tags :Sources :journee-mondiale
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Encore une source de discrimination avérée pour une simple couleur capillaire…
    A quand la journée des C*** ou des imbéciles heureux?
    A méditer…

  2. Je trouve cela finalement amusant.
    Quand j’étais petit, finalement le plus difficile, c’était quand j’étais chez le coiffeur et que toutes les dames venaient me toucher les cheveux, bon Maman était fière…après à la communale, j’étais le seul roux mais j’étais pilier dans l’équipe de rugby locale…

    Après la lecture qui m’a vraiment libéré de siècles de préjugés c’est l’évangile selon Judas publié en 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité