Pour le ministère de la culture, le clavier AZERTY empêche d’écrire dans un français correct

clavier AZERTY

Le ministère de la culture et de la communication veut tordre le cou au clavier AZERTY. Et si ce n'est pas forcément la disposition AZERTY qui est remise en cause, le constat est clair pour le ministère : nos claviers doivent être revus en profondeur.

Dans un sens, il est vrai qu’il n’est pas aisé de taper le le « e dans l’a » (de Lætitia), ni même le « c » cédille majuscule avec un clavier AZERTY. Et que dire de cette mauvaise habitude que beaucoup ont pris de se rendre sur Google pour attraper le raccourci indiqué lorsqu’il faut taper des caractères accentués en majuscule ou des doubles chevrons ?

Publié le 15 janvier dernier par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France sur le site du ministère, un rapport préconise donc la création d’un nouveau modèle de clavier, pour enfin permettre à tous « d’écrire en français correctement avec un clavier ». Bref, si rien n’est encore acté, il se pourrait qu’un vent de changement souffle sur les touches de nos claviers dans le futur, le ministère de la culture semblant particulièrement agacé de tous ces manquements, qui pénalisent également la rédaction « des différentes langues présentes sur notre territoire, que ce soit des langues régionales ou des langues étrangères ». L’occitan, entre autre.

Dans un premier temps, c’est l’Association française de normalisation (Afnor) qui aura pour mission d’élaborer un nouveau modèle de clavier, en vue de le dévoiler d’ici l’été prochain. A voir maintenant si tout le monde choisira de se rééquiper, et si le fameux clavier AZERTY ne restera pas la norme officieuse.

Tags :Via :lemonde
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. le clavier AZERTY restera, impossible au gens de changer de clavier, et au constructeur d’ordinateur de recreer un clavier. si c’est facile de changer des lettres, mais le lobbye sera tellement fort qu’il n’y aura aucun changement.

    Impossible bousculer l’habitude des gens depuis plus de 30ans. Ca fera un bide enorme, les gens ont pris l’habitude et connaisse tres bien les clavier à taper les yx fermé.

  2. C’est pas comme si il existait déjà un clavier adapté au français…

    J’invite les intéressés à se renseigner sur le clavier bépo

  3. Non mais quelle bande d’ignares…

    Pour un « Ç » sous Windows il faut maintenir « ALT » puis appuyer sur « 0 1 9 9 » et ensuite relâcher « ALT » (et connaître « 0 2 0 1 » pour « É », « 0 1 9 2 » pour « À » etc.) ce qui n’est certes pas pratique MAIS s’ils adoptaient le système simple, efficace et fonctionnel qui est employé sous Ubuntu (par exemple), il suffit d’appuyer sur la touche majuscule ou bien « caps-lock » et miracle, la touche « ç » donne un « Ç » !

    C’est quand même ballot… Une touche majuscule qui affiche une majuscule même pour les touches accentuées ? Il fallait oser… Linux l’a fait !

    Pourquoi ré-inventer la roue…

    1. Les codes, sous Windows, varient selon le codage ISO des caractère. les codes que vous indiquez correspondent au réglage du codage des caractères de VOTRE ordinateur. C’est simple. Mais depuis des décennies, l’état signe des accords commerciaux avec Microsoft sans s’inquiéter de savoir s’il est facile d’écrire correctement le français avec leur matériel.

      1. Non, vous vous trompez.

        Exécutez « charmap » (WIN + R puis tapez « charmap »), installé par défaut sur tous les Windows depuis w95, et vous comprendrez en regardant en bas à droite ; pour chaque caractère le logiciel indique le « keystroke » (raccourci clavier).

        Celui-ci ne dépend pas de la police ou du paramètre régional, c’est le même pour tous les Windows.

        Ça fait plus de dix ans que j’utilise cette méthode pour pallier au problème des accents accentués sur cet OS…

        Mais bon, le mieux est encore — quand on a le choix — d’utiliser un OS libre qui gère ça correctement.

  4. Il n’y a aucun problème de clavier sur Mac ou sur les différents Linux, qui permettent d’écrire correctement le français. L’auteur de l’article, lui écrit très certainement sur un ordinateur sous Windows, si non il aurait écrit « À voir maintenant si tout le monde choisira de se rééquiper »
    avec l’accent sur le À. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui, écrire correctement le français n’a pas beaucoup d’importance…

  5. Encore plus simple : adopter le clavier suisse-romand (keybsf). Il est conçu pour le français et il est tellement plus agréable à utiliser que le fameux AZERTY… tous les français qui sont venus travailler en Suisse le ramènent ensuite chez eux… Il a l’avantage d’exister, donc pas de développement à faire, et il est très facile de se « convertir ». Et la grande majorité des soucis évoqués tombent à l’eau. Seul vrai souci : le symbole de l’euro qui nécessite encore une manipulation à trois touches. Mais là aussi… il suffit d’adopter les abréviations officielles internationales (EUR dans ce cas).

    1. Ooh, comme tu as raison, Dédélesuisse :)

      Amis français, ayez enfin le courage de brûler vos immondes claviers AZERTY, et adoptez un clavier très adapté à l’écriture du français, et de surcroît très proche du clavier américain standard (ce qui est mieux pour les jeux ou dans le BIOS, par exemple), le clavier Suisse-Francais!

      Vous pourrez même écrire des majuscules accentuées, comme È ou É, très facilement! Et pour le symbole €, il suffit de faire AltGr+E!

      Perso, je connait plutôt le cas inverse: des Français travaillant en Suisse qui prennent leur abject clavier AZERTY avec eux, voire qui utilisent des claviers suisse-francais, mais configuré en mode AZERTY, qu’ils utilisent à l’aveuglette!

    1. C’est vrai qu’il vaudrait mieux promouvoir des claviers alternatifs pour le français, comme Bépo, Dvorak français, Colemak (je ne sais pas si ce dernier a une version française).

  6. Je veux pas faire mon chieur mais sous windows (word-mail,…) il s’uffit de simplement taper la touche de l’accent choisit par exemple ALT+[l’accent voulut]´et ensuite faire shift et a : Á Ú Í Ó et l’accent apparait sur la lettre en majuscule. pas besoin de connaitre le code ascii en 1995 peut etre mais depuis W7 y a plus besoin…

  7. Il était temps de se pencher sur la question… après 30 ans d’utilisations…
    Heu, nan mais sinon, vu qu’on écrit de plus en plus sur des écrans tactiles (smartphones, tablettes, etc. et qu’il suffit de rester appuyé sur une touche pour avoir ses variantes accentuées – quand le logiciel de frappe prédictive ne donne pas directement le mot voulu) peut-être qu’il y a des questions moins obsolètes à se poser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité