Combien coûterait le développement d’un OS totalement français ?

Made in France

Les députés viennent de voter pour la création d'un système d'exploitation alternatif à destination des Français, notamment pour ne pas faire appel à des entreprises qui ne paient aucun impôt dans le pays. En charge de cette lourde tâche, le Commissariat à la souveraineté numérique. Mais combien, au juste, cela coûterait-il ?

Numerama a décidé de tenter de répondre à la question. Voici leur raisonnement. Si l’on prend une approche d’entreprise, il convient d’évaluer les différents centres de coûts que demandent une telle aventure. Il y a tout d’abord, évidemment, la création de l’outil en lui-même, grâce, disons, à une équipe de 40 personnes à temps plein durant 5 ans, auxquels viendront logiquement s’ajouter, ponctuellement, des expertises très spécifiques.

Il y a aussi toute la partie communication, notamment pour promouvoir l’outil auprès des utilisateurs, dans le public en premier lieu. Une solide machine marketing doit donc aussi être mise en place, cela passe notamment par le biais de formations et autres subventions. Last but not least, il faut un solide écosystème autour de cet OS, et donc réussir à convaincre les éditeurs de solutions tierces de proposer leurs produits et services pour cet outil…

C’est un modèle très simpliste que celui-ci, modèle auquel il faut rajouter un coefficient multiplicateur, car en effet, si l’État venait à se lancer dans pareille aventure, il ferait probablement appel à d’énormes SSII, lesquelles font souvent gonfler les tarifs.

Pour ces cinq années, Numerama évalue les budgets comme ceci : 145 000€ annuel pour le développement, 35% de cette somme pour les expertises spécifiiques, 10 millions d’euros en communication par an et par cible (4, très probablement), 10 millions d’euros par an et par cible en marketing et un fond d’investissement de 80 millions d’euros pour la création de l’écosystème.

Si l’on est optimiste, le coefficient multiplicateur est de 35%. Il atteint 50% si l’on est conservateur, et en cas de méfiance, on passe à 70%. D’où une facture totale, sur 5 ans, de 701 millions d’euros pour les optimistes, 779 millions pour les conservateurs et 833 millions pour les pessimistes.

Avec 15% de dépassement de budget sur cette grossière estimation, on avoisine tranquillement le milliard d’euros. Alors, toujours réalisable cet OS made in France ? Dans la période de crise actuelle, cela paraît difficilement concevable…

Tags :Via :Numerama
  1. Ben… Si on se débarrassait déjà de toute la clique de vieux croulant du sénat qui coutent une blinde et de tout ces députés quasi-absents tout le temps, cumulards et j’en passe et des meilleures…

    Ben… il serait déjà auto-financé l’OS Francais, non ?

    Je rêve là non ?

    Ok, je retourne me le faire mettre dans L’OS …

  2. Bonsoir

    « Dans la période de crise actuelle, cela paraît difficilement concevable… »
    Justement !
    C’est l’occasion de redevenir souverains !
    À combien se monte le total de ce que payent l’ État et les entreprises en licences d’OS ?
    Et l’indépendance à un coût !
    Vouloir dépendre d’un OS américain à un coût également très important (qu’il faudrait chiffrer). De plus cet argent donné aux américains est perdu à tout jamais. Tandis que de l’argent investi dans l’économie française ne sera pas perdu.
    Je ne comprends même pas qu’un OS français (voir européen) n’existe pas à grande échelle !
    L’État doit fixer les grandes lignes du projet et coordonner celui-ci mais surtout pas le faire !
    Inciter les entreprises françaises et les particuliers permettrait d’avoir un OS adapté au monde de l’entreprise et aux particuliers.
    Il ne faudrait pas réinventer la roue et se baser sur le travail gigantesque effectué jusqu’à présent. Je suis certain qu’en bien moins que cinq ans on a un truc très fiable.
    Le plus difficile sera effectivement de le faire connaitre et de le faire utiliser.
    Très peu de personnes savent qu’un PC c’est pas forcément Windows ou Apple.
    Très peu de personnes veulent changer car la force de l’habitude est terrible.
    Mais si on veut on peut.
    Et pour info on l’a ce milliard car quand on est capable de dépenser des sommes folles pour des migrants on est capable de dépenser la même somme pour le bien des français !

    A+

    Olivier

    1. il faut savoir que le service public migre de plus en plus vers une solution gratuite ( linux) pour la bureautique, il n’y a aucune license a payer….

  3. mais peut etre partir sur un noyaux linux.
    Il y a mandriva qui est une distribution française, alors pourquoi ne pas l’utilisé et la rendre plus accessible…

  4. l’education national pourrait faire comme les anglais sortir une carte pour apprendre a programmer comme la micro:bit de BBC, qui est utilisé par les etudiants anglais. Bon il y a l’arduino qui est utilisé par l’education national, mais c’est pas français….

  5. 145000 € – 35% a diviser entre 40 deceloppeurs. Cela fait 1250€ par an pour chaque developpeur. A ce tarif la, le plus dur sera de trouver les gens voulant coder cet os.

      1. Admettons erreur de chiffre : 1 450 000 € pour les devs (- 35%)

        Donc budget annuel pour 40 devs : 942 500 €

        Budget pour 1 dev = 23 562 € par an soit 1963€ par mois par dev

        les développeurs seront donc payés moins de 1000€ net par mois

        A ce prix la il faudra embaucher des Master 1/2 en stage.

        Conclusion :
        c’est beau de mettre 40 Millions d’euros par an dans la communication pour un produit qui sera développé par des stagiaires.

        By the way : Belle image des devs bravo
        on fait un os (un des trucs les plus complexes à faire et on consacre moins de 10% du budget beau)

        1. je ne connais pas le salaire d’un ingenieur, aller on va dire pour un jeune en moyenne suivant la region entre 27 et 32K€ pour un senior on va dire entre 35/ et 45K€…

          Mais bon 1900 brut,c’est deja du bon salaire..mais en net ca fait plus de 1400€…

  6. Sinon les députés et ministres finances l’os en question de leur poche sans demander aux contribuables de payer !!!! Et la on verra si c’est réalisable leur merde !!!!

  7. Déjà qu’ils terminent le GOS français, Galiléo.
    Ensuite on verra pour l’OS.

    Pour mémoire Galilé est le fruit d’une idée Franco -française qui a coûté des millions pour rien, peanuts, nada, zéro !
    Et en plus on a envoyé des satellites non pas avec Ariane, mais avec des Soyouz… Chercher l’erreur.

    Alors à tout ceux qui défendent ce projet stupide d’OS français – pour mieux vous traquer si vous le saviez pas – rappeler-vous des autres bonnes idées de ce genre qui contribue au déficit et à l’augmentation des impôts.
    Pendant ce temps… Des gens non réélus au sénat ou autre sont recasé et grassement payé sur votre dos pour superviser un truc qui n’aboutira, encore une fois, jamais.
    Vive la république, et vive la France !

    1. Ce n’est pas comparable…

      D’autre part, justifie tes propos sans quoi ils n’ont aucune valeur.

      Une idée purement franco francaise -> SOURCES
      Pour rien -> SOURCES

      Sinon j’aurai tendance à dire que tu racontes n’importe quoi.

      Je te propose aussi de regarder les dépassements de budget du Système GPS américain …

  8. mais pourquoi vouloir faire quelque chose qui existe déjà et qui marche très bien ?
    combien de distrib linux sont open source et gratuites ?
    On se base dessus et en avant, c’est plié en 1 an pour 200 k€
    ou on ne fait rien et c’est gratos.
    la vérité c’est qu’ils veulent truffer l’os de mouchards, sinon ça n’a aucun intérêt.

  9. bof il existe déjà sous la forme d’un linux par les gendarmes de rosny donc resterait juste le coût de la communication et encore sous internet c’est 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité