La DARPA veut un implant pour booster et connecter le cerveau

DARPA programme NESD

L'agence pour les projets de recherche avancée de défense américaine, la fameuse DARPA, fourmille d'idées toutes plus futuristes les unes que les autres. Son dernier projet en date ? Le programme NESD qui vise à créer une interface neuronale implantable pour améliorer et connecter le cerveau humain.

Cette interface servirait de passerelle entre le langage électrochimique de nos neurones et celui fait de zéros et de uns de l’informatique actuelle. Ce lien pourrait être établi grâce à un petit accessoire biocompatible pas plus grand qu’un centimètre-cube.

Une fois implanté dans le cerveau, pareil système pourrait soigner certaines maladies mentales, aider à restaurer la vue ou l’ouïe. Et si, pour l’heure, les interfaces neuronales approuvées pour l’homme se contentent de 100 canaux, le programme NESD voit plus loin, en envisageant de communiquer de manière précise et individuelle avec un maximum de 1 millions de neurones.

Neurosciences, biologies synthétique, électronique basse consommation, photonique, ingénierie système, mathématiques avancées, technologies embarquées, test clinique, les domaines impliqués sont aussi nombreux que variés. Le programme NESD aura donc dans un premier temps pour tâche de recruter des experts dans tous ces domaines. Pour l’heure, la DARPA investira jusqu’à 60 millions de dollars d’ici 2020. À suivre !

Tags :Via :Future Timeline
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bien que cette recherche soit la plus scientifique qui puisse être, je pense quand même que cela impliquerait le fait de changer complètement l’être humain. Si le résultat de cette étude serait mis en place et que tout le monde porterait ce genre de dispositif, nous ne serons plus qu’une sorte de robot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité