Vidéo : il se fait mordre par les deux serpents les plus venimeux au monde… pour prouver une théorie !

morsures serpents

Tim Friede est un homme entier. A 37 ans, ce baroudeur originaire du Wisconsin (États-Unis) a récemment publié une vidéo sur la toile, dans laquelle on le découvre deux serpents à la main, prêt à se faire mordre. Et pas n'importe lesquels, puisque le cobaye a porté son dévolu sur les deux espèces les plus venimeuses qui soient. Mais dans quel but, exactement ?

Certains dirons que c’est un fou, d’autres que c’est un homme de convictions. Quoiqu’il en soit, Friede aura prouvé qu’il est tout à fait possible de se faire mordre successivement par une Black Mamba et un Taïpan du désert sans pour autant finir entre quatre planches. Bien qu’il n’ait aucune formation scientifique, Tim Friede s’est mis dans l’idée il y a 16 ans de cela de s’injecter régulièrement du venin de serpent, afin de développer une immunisation. Et apparement, ça fonctionne !

Dans la vidéo qui suit, et qu’on vous déconseille franchement de regarder si vous avez développé non pas une carapace mais une peur bleue face aux reptiles, on aperçoit donc 20 minutes après s’être fait mordre un Friede un peu sonné, mais certainement pas à l’article de la mort.

Si une personne lambda avait tenté l’expérience, elle aurait sans doute succombé au bout d’une petite heure, après d’atroces souffrances. Sûr de lui, le courageux explique être à l’heure actuelle « la seule personne dans le monde capable de réaliser cet exploit ». « Je le dis sans arrogance, je suis juste confiant ». Ses expérimentations ont un but : aider à trouver un vaccin contre les morsures les plus graves. Comme Friede l’explique, « Je n’arrêterais pas de faire ce que je fais avant qu’un vaccin soit trouvé, ou avant que je meure ».

Mais cette obstination a un coût : du fait de ses expériences, l’américain aura réussi à ruiner son mariage de 20 ans. A croire qu’aider l’humanité n’est pas compatible avec la vie maritale.

Tags :Via :cnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité