Avec le jet supersonique Antipode, New York ne serait qu’à 11 minutes !

Antipode avion supersonique

L'avionique actuelle est capable de bien des prouesses. Ces derniers temps, les projets d'avions supersoniques fleurissent et celui de Charles Bombardier, ingénieur et inventeur de renom, petit-fils du géant du transport du même nom, suscite l'intérêt. Antipode est un jet supersonique qui pourrait atteindre la vitesse de 20 000 km/h, mettant New York à 11 petites minutes de Londres.

À titre de comparaison, le célèbre Concorde ressemblerait à un escargot, Antipode allant 12 fois plus vite (Mach 24 contre Mach 2). Et Charles Bombardier n’est « pas n’importe qui », l’homme de 41 ans a notamment travaillé sur un autre projet de ce genre, Skreemr, en association avec un ancien de la NASA.

Malheureusement, vous vous en doutez, ce genre de réalisation ne devrait pas voir le jour avant de nombreuses années. Les défis à relever sont nombreux avant de pouvoir voler dans de telles circonstances. Il y a notamment le problème du bruit au moment de passer le mur du son et celui de la chaleur avec les frottements de l’air. Charles Bombardier a alors imaginé le Long Penetration Mode, une buse sous le nez de l’avion pour aspirer l’air et générer des contre-courants sur la carlingue, permettant d’atténuer ces deux effets indésirables.

Et un voyage en Antipode se ferait en deux temps : tout d’abord grâce à ses propulseurs, l’avion irait jusqu’à Mach 5 et 40 000 pieds. Là, ceux-ci se détacheraient et le moteur supersonique entrerait en action pour atteindre Mach 24.

Charles Bombardier imagine aussi un appareil plutôt abordable à produire – environ 150 millions de dollars – pouvant « être utilisé comme un jet d’affaires ou un avion militaire qui permettrait de transporter des chefs d’État à l’autre bout du monde en une heure en cas de crise par exemple« . À suivre !

Tags :Via :BFM TV
      1. This. Il est tout aussi mortel de passer de 0km/h à Mach 24 en une fraction de seconde que de passer de 0km/h à 130 km/h en cette même fraction de seconde (et pourtant, nos voitures atteignent cette vitesse, et on n’en souffre aucunement)

        1. @franck : bah non il a raison, au delà d’une certaine limite, les G encaissés seront mortels, peu importe si on décélère de 10000 km/h ou de 130 km/h. Nos organes ne peuvent supporter que très peu en fait. On est des petites choses fragiles.

  1. Quel passager normalement constitué sera assez fou pour voyager dans un avion dont une partie se détachera, pour atteindre l’altitude de 40000 pieds pour voler à mach 24 ?
    Faut arrêter le délire.

  2. L’aviation commerciale est en retard depuis des années, et on arrête pas de nous montrer des prototypes en nous disant que ce sera pas avant plusieurs années….
    La technologie est là, et le bruit foutaises, c’est le militaire qui retarde tout.

  3. J’y crois pas du tout
    Deja du fait du temps de d’accélération / décélération requis
    Ensuite du fait des temps de décollage / atterrissage
    Enfin du fait des législations sur le bruit etc

    Les États Unis par exemple interdisent le survol supersonique du territoire.
    Mach 24 j’imagine pas les dB!

    Enfin, pour l’aspect écologique…4

    Après s’ils arrivent à résoudre les contraintes technique s (dilatation turbulences…) cest magnifique!

    Pour moi le futur est plus du côté de lhyperloop

  4. Juste pour savoir, Est-ce que je suis le seul a se demander :

    Une fois les réacteurs primaires largués… si l’avion ne peux pas atterrir du premier coup… il fait quoi avec son réacteur supersonique a 50M du sol ??? 😀

  5. @franck : tes organes sont fragiles, ils ne peuvent supporter qu’un nombre très limité de G. Passer de 0 à 130 km/h en 0.001s (par exemple) leur fait prendre dans la gueule plusieurs dizaines de G. Par conséquent, tu meurs. CQFD. Pourquoi crois-tu que les gens meurent, ou bien sont hospitalisés dans état critique, après une chute de plusieurs étages ?

  6. De toute façon les contrôleurs aériens ne peuvent pas gérer ce genre de traffic… ils ont déjà du mal avec des avions subsonic alors après… Et puis voilà les db au dessus de la métropole… Il y en a qui vont gueler. Aucune chance que ça arrive. De plus Mach 24… Même les militaires n’y arrivent pas encore alors c’est pas prêt d’être dans le civil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité