Kay Pike, le cosplay de super-héros façon body-painting

Kay Pike cosplay

Le cosplay peut revêtir bien des formes. D'habitude, on a plutôt tendance à faire le focus sur ces passionnés passant des heures et des heures à façonner des répliques criantes de vérité des costumes de leurs personnages favoris. Cette fois, on fera une petite entorse pour évoquer le "cas" de Kay Pike, ayant concocté un mélange des genres détonnant !

Elle est canadienne, et s’est fait une spécialité de se déguiser en ses personnages de comics favoris. Sauf qu’au lieu d’enfiler un costume, Kay Pike use du body-painting, cette technique se résumant à se peindre le corps.

Grimée en Spider-Man, She-Hulk, Skeletor, Robin ou Double-Face, elle s’offre le luxe de dépoussiérer efficacement la pratique du cosplay, et de semer le doute dans l’esprit des curieux découvrant ses réalisations.

Et quand bien même elle n’est pas la première à s’essayer à l’exercice, il aurait été vraiment dommage de passer à côté d’un tel talent !

Kay Pike cosplay

Kay Pike cosplay

Kay Pike cosplay

Kay Pike cosplay

Kay Pike cosplay

Kay Pike cosplay

Kay Pike cosplay

Kay Pike cosplay

Tags :Via :designfaves
  1. Le cosplay a beaucoup plus de chances de rentrer en deuxième que le painting mais c’est pas grave. C’est sûrement pas à la bombe (même directement sur le corps) que le cosplay peut devenir le personnage incarné en painting. Après, si certains veulent essayer c’est leur problème mais ça fait plus de dix ans qu’on entend la même chose (et je ne désigne personne en particulier) alors c’est bien de repréciser certaines bases.
    D’ailleurs, pour les amateurs de Coldplay la référence japonaise des semaines à venir garde son deuxième tour pour la prochaine fois. Après comme je l’ai déjà dit je ne vise personne, chacun fait ce qu’il veut. Moi je ne m’intéresse au coldplay ou au painting que si la ressemblance au meilleur se justifie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité