Ant Simulator, le projet Kickstarter qui payait alcool et strip-teaseuses

Ant Simulator

Si les plateformes de financement participatif peuvent permettre de concrétiser bien des projets, les arnaques s'y sont aussi multipliées. Kickstarter, Indiegogo et consort veillent au grain, évidemment, autant que faire se peut, mais cela ne saurait empêcher les dénouements très malheureux, comme ce fut le cas récemment avec Ant Simulator.

Eric Tereshinski était l’un des développeurs de ETeeski, à l’origine de ce projet de jeu vidéo qui, comme son nom l’indique, voulait placer le joueur dans la peau d’une fourmi. L’homme a démissionné, annulé le projet et accuse ses anciens collègues d’avoir « secrètement volé l’argent de la société« . « Ils ont dépensé la majorité de l’argent perçu de Kickstarter et des fonds d’investissement pour acheter de l’alcool, se payer des restaurants, des sorties au bar et même des strip-teaseuses. Ceci, parmi d’autres raisons, a fait que je ne pouvais faire autrement que de me séparer de ces gens-là.« 

Le scandale a rapidement été relayé sur les media mais VentureBeat précise tout de même que Ant Simulator avait reçu, pour la majeure partie, un financement privé. La campagne Kickstarter, 4 000$ (seulement) n’avait qu’un objectif secondaire. Ceci étant dit, le site prenait les pré-commandes, et Eric Tereshinski a déclaré vouloir tout faire pour rembourser ces pré-commandes.

Pour Eric Tereshinski, c’est un coup dur, l’homme se faisait une joie de travailler sur un jeu vidéo, sur un projet qui lui tenait à cœur. Une année de perdue, en somme, aujourd’hui, si l’on en croit ses dires, évidemment, car ETeeski n’a, pour l’heure, pas commenté l’affaire.

Tags :Via :VG 24/7
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oh lala, mais quelle bande de branquignoles. Tout ça pour des femmes, de l’alcool et de la bouffe, alors qu’il y avait mieux à faire, comme terminer le projet ou placer l’argent ou que sais-je encore. Mais quelle bande d’idiots ! Quitte à monter une escroquerie, autant qu’elle rapporte . Là, ils donne l’impression de petit joueurs sans moyens et sans ambition.

  2. Oh lala, mais quelle bande de branquignoles. Tout ça pour des femmes, de l’alcool et de la bouffe, alors qu’il y avait mieux à faire, comme terminer le projet ou placer l’argent ou que sais-je encore. Mais quelle bande d’idiots ! Quitte à monter une escroquerie, autant qu’elle rapporte . Là, donnent l’impression de petit joueurs sans moyens et sans ambition. pas les moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité