Le bouton tueur d’Internet existe aux États-Unis mais… motus !

interrupteur Internet

Vous vous souvenez de Donald Trump qui demandait à Bill Gates d'appuyer sur son bouton et de fermer Internet, littéralement ? Surréaliste, non ? Pourtant, le gouvernement américain a bien dans son arsenal un "bouton tueur" pour couper les services de téléphonie portable et d'Internet en cas d'urgence...

Malheureusement, les Américains n’auront pas le droit d’en savoir davantage. Ainsi en a décidé la Cour Suprême. Le Centre d’information de vie privée électronique (EPIC) tente, depuis 2011, de rendre publics les détails de ce programme, connue sous le nom de Standard Operation Procedure (SOP) 303. D’après l’EPIC, SOP 303 fut approuvé le 9 Mars 2006, sans jamais avoir été rendu public.

Pour autant, cette défaite devant la Cour Suprême aura au moins permis d’obtenir un exemplaire de travail de la procédure d’opération standard 303. Ce besoin de savoir date de 2011, du 3 Juillet 2011 précisément, lorsqu’un officier membre du BART (la section d’intervention rapide de la région) tirait et tuait le sans-abri Charles Hill. Durant la vague de protestation qui s’ensuivit, les fonctionnaires avaient utilisé ce « bouton tueur » pour couper le service de téléphonie portable sur quatre stations de transit durant trois heures, privant ainsi tout le monde, dans la zone, de téléphone et de data.

En Juillet 2012, l’EPIC soumettait une requête pour obtenir le texte intégral de ce SOP 303, requête qui fut dans un premier temps approuvée par une cour fédérale à Washington avant d’être annulée par la Cour d’appel. Et il y a quelques mois, le groupe demandait à la Cour Suprême d’examiner cette décision d’annulation. Refus, donc.

Les Américains, et le reste du monde, n’auront donc pas le droit de savoir comment fonctionne ce programme gouvernemental… mais il existe, c’est une certitude !

Tags :Via :Le Saker Francophone
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité