Futur : A quoi ressemblera Paris en 2020 ?

Mille arbres - Boulevard Pershing:Avenue de la Porte des Ternes © Sou Fujimoto Architects

Imaginer le nouveau visage de Paris pour les années à venir: la Mairie de Paris vient d'annoncer les 22 lauréats du plus vaste concours d'architecture lancé par elle en 2014.

Réalimenter Masséna : Gare Masséna - ©DTG Architects

« Réalimenter Masséna » – Quartier de la Gare Masséna – ©DTG Architects

22 architectes réinventent Paris

23 sites proposés, 372 dossiers de candidature, 75 lauréats et à l’arrivée 22 lauréats pour le grand concours « Réinventer Paris » lancé à la fin de l’année 2014 par la maire de Paris Anne Hidalgo et Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l’urbanisme et de l’architecture. Les sites appartiennent à la Ville de Paris et vont de la friche industrielle à l’espace à construire au-dessus du périphérique.

Un seul n’a pas trouvé projet à son pied: un hôtel particulier du XVIIe arrondissement. Le tout s’avère une source considérable d’idées innovantes en matière d’écologie, de modes de vie et de technologies pour la ville du futur. Plus que de nouvelles formes architecturales d’ailleurs, les architectes proposent de nouvelles façons de concevoir des quartiers et des immeubles, une nouvelle façon de vivre la ville, en somme. Une opération à moindre frais pour la mairie et qui devrait rapporter 565 millions de recettes par la vente du foncier aux promoteurs agrégés aux projets des architectes.

La ville multi-strates - Ternes:Villiers ©Bnp Paribas Real Estate: Jacques Ferrier: Chartier Dalix Architectes :SLA Paysagiste : Splann

« La ville multi-strates » – Quartier Ternes-Villiers © Bnp Paribas Real Estate, Jacques Ferrier, Chartier Dalix Architectes, SLA Paysagiste, Splann

Edison Lite : Rue Edison-13e arrondissement ©Manuelle Gautrand Architecture

« Edison Lite » – Rue Edison dans le 13e arrondissement © Manuelle Gautrand Architecture

L’alliance de l’écologie et de la technologie innovante

Le maître-mot était innovation et libre invention, seuls quelques sites devaient obligatoirement accueillir de l’habitat social qui représente donc 675 logements sur les 1341 qui seront créés. Mais surtout les 22 projets surfent sur la vogue actuelle de l’écologie, du vert en ville et tout ce qui est co-(working, farm, fooding, living) : une surface plantée de 26 000 mètres carrés au total sur tous les projets, des coopératives, des fermes, des potagers partagés, des restaurants bio, des capteurs solaires, des façades arborées et même des façades en algues et beaucoup de bois ! Dans la tête des architectes, l’avenir sera chaleureux, coopératif et bon. On a hâte de voir dans les trois projets qui seront détaillés dans les prochains articles. Une chose est sûre, la construction fournira du travail pour les années à venir. Qui a parlé de politique de grands travaux ?

In Vivo - Paris Rive Gauche:13e arrondissement ©Xtu Architectes

In Vivo – Paris Rive Gauche-13e arrondissement © Xtu Architectes

Les 74 projets soumis sont actuellement exposés au Pavillon de l’Arsenal (entrée libre) jusqu’au 8 mai.

Mille arbres - Boulevard Pershing:Avenue de la Porte des Ternes © Sou Fujimoto Architects

Mille arbres – Boulevard Pershing-Avenue de la Porte des Ternes © Sou Fujimoto Architects

Tags :Sources :RéinventerParisParis.frPavillon de l'Arsenal
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour ceux qui connaissent Paris, les images bien propres, font bien rigoler.
    Cela reste de petits immeubles, pas très haut, un peu ridicules; alors que l’on manque cruellement de logements sur la capital. Mais évidement il faut maintenir les prix au plus haut, alors vive la pénurie bien organisée. Ainsi peu importe que les parisiens fassent de kilomètres de bétaillère en commun ou qu’ils se tapent des bouchons dans leur voitures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité