30 000 comptes d’agents du FBI et de la sécurité intérieure piratés

Piratage

Alors que des millions de téléspectateurs assistaient au Super Bowl, le pirate Dotgovs publiait sur Twitter un lien vers une liste de quelques 20 000 comptes d'agents du FBI et 10 000 d'agents du Département de la Sécurité Intérieure américaine. Gloups !

Même si le fichier était chiffré, les informations présentes correspondent bien à des agents. Nom, pays, titre, numéro de téléphone, email, tout y est… Le tout avec le hasthag de revendication #FreePalestine. Le FBI et le DHS n’ont évidemment pas fait de commentaire mais le Département de la Justice (DoJ) mène l’enquête.

Fier de sa découverte, Dotgovs a communiqué au media Motherboard la manière dont il a procédé. Et cela commence par le piratage d’un compte email d’un employé du DoJ. Une fois sur le portail intranet du département, il a pu avoir accès aux données. Et il semblerait que ce ne soit pas terminé puisque le pirate aurait en sa possession 200 Go de données.

Un incident fâcheux qui pourrait avoir une fois encore de lourdes conséquences et un exemple supplémentaire, s’il en fallait, que les systèmes informatiques critiques sont loin, très loin, d’être véritablement sécurisés…

Tags :Via :Silicon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les hackers ne sont pas loin de tomber dans la catégorie : terroristes.
    Ils se croient à l’abri, mais quand les forces spéciales interviendrons, il ne faudra pas venir pleurer sur la liberté et la démocratie.

  2. Actuellement, je pense que les terroristes et les hackers vont actuellement de paire. Sinon, ce piratage des comptes des agents de la FBI (considéré comme étant des spécialistes en matière de la sécurité et qui bénéficient d’une sécurité des données de très haut niveau) permet réellement de remettre en cause la cybersécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité