Un éternuement en slow-motion… vraiment dégoûtant !

éternuement slow-motion

Éternuer n'a rien de ragoûtant, vous en conviendrez. Surtout lorsque celui qui est éternue ne se couvre pas la bouche. Et pour bien comprendre ce qui se passe durant un éternuement, le prestigieux Massachusetts Institute of Technology s'y est intéressé de très près.

Les chercheurs ont utilisé la photographie à très haute vitesse pour enregistrer 100 volontaires au moment exact où ils éternuent. Et comme vous pouvez le voir dans les images ci-dessous, c’est vraiment, vraiment sale.

Et ce genre de recherche est en réalité extrêmement important, cela permet aux scientifiques de mieux comprendre la propagation des maladies par les airs : « il est important de comprendre comment se déroule la séparation et la fragmentation des fluides« , explique Lydia Bourouiba, directrice du Fluid Dynamics of Disease Transmission Laboratory du MIT.

éternuement slow-motion éternuement slow-motion

Et Lydia Bourouiba est une spécialiste de ce genre d’étude. Toux et éternuement n’ont (presque) plus de secrets pour elle : « Ce que nous avons vu était surprenant dans plusieurs sens. […] Nous nous attendions à voir des gouttelettes totalement formées sortir des voies respiratoires. Et ce n’est pas le cas du tout. Cela nous donne une bonne base de travail pour étendre notre compréhension des expirations violentes.« 

Tags :Via :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité