Sexe, baston, drogue, découvrez les préférences des souris !

vidéo souris

Les humains ont tous leurs préférences, c'est un fait. Leurs petites "drogues" aussi. Pourquoi en serait-il autrement pour les animaux ? Nous aimons par exemple les vidéos de chat... mais quel est le genre de vidéo préféré des souris ? Une question tout à fait loufoque à laquelle a tenté de répondre une équipe de scientifiques spécialisés.

Des chercheurs de l’Université Keio ont voulu en avoir le cœur net. Pour ce faire, ils ont d’abord exposé les souris à des vidéos en boucle : des souris qui se reproduisent, des souris qui se battent, des souris « qui sniffent », en boucle. Juste après, les souris ont été introduites dans une structure offrant deux compartiments séparé, chacun jouant un type de vidéo particulier.

Les scientifiques ont alors compté le temps passé dans chaque compartiment par les souris pour juger de leurs « préférences ». Entre drogue et sexe, les animaux ont passé 41% de leur temps devant du sexe et seulement 34% devant la drogue. Puis, entre sexe et baston, 40% pour la baston et 35% pour le sexe.

Mais les chercheurs savaient que les souris préféreraient autre chose à toutes ces vidéos : la morphine. Dans leur seconde expérimentation, ils ont injecté de la morphine aux souris lorsqu’elles entraient dans un compartiment spécifique. La moitié ont reçu une injection en arrivant dans la « salle sexe », l’autre en arrivant dans la « salle baston ».

Cette injection permettait de savoir si les souris pouvaient réellement distinguer ces comportements. On montrait alors aux souris les différents types de vidéos, l’injection dépendant de leur capacité à reconnaître un type de comportement.

Les chercheurs ont découvert que les souris qui avaient reçu de la morphine dans la « salle sexe » passaient davantage de temps dans la « salle sexe », et ce alors que la première expérimentation montrait une préférence pour les vidéos de baston sur les vidéos de sexe. Idem pour les animaux qui avaient reçu leur injection dans la « salle baston » : elles y revenaient.

Alors oui, les souris sont capables de définir ce qu’elles aiment ou non, même si elles ne savent pas véritablement pourquoi ni ce qu’elles aiment précisément… Quant à savoir pourquoi elles préféraient à l’origine les vidéos de baston, c’est peut-être parce que les souris étaient toutes des mâles sans expérience sexuelle…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. LUTTE NATIONALE ET EUROPEENNE CONTRE L’HIPPOPHAGIE.
    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !
    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE
    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.
    Faites passer le message à vos amis.
    Amitiés.
    AEC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité