Oubliez le concept car de Faraday Future, le constructeur voit plus grand !

Faraday Future

Faraday Future est un nouveau-venu chez les constructeurs automobiles. Et s'il n'a toujours commercialisé aucune voiture, il a sur faire parler de lui avec un seul et unique concept. Mais, aussi prometteur soit le concept car dévoilé il y a seulement quelques semaines, le constructeur voit bien plus grand !

Avec comme investisseur le milliardaire chinois Jia Yueting, fondateur du Netflix Chinois, LeTV, Faraday Future a l’intention de construire dès ce mois-ci une usine de plus de 360 hectares : montant de l’opération, 1 milliard de dollars. Mais ses réelles intentions sont jalousement gardées.

Les rumeurs sont donc allées bon train : certains imaginent une voiture électrique pour concurrencer Tesla Motors, dans le style et le luxe. D’autres pensaient davantage à un véhicule dédiée à mobilité partagée. Mais peu importe ce que Faraday Future envisage, le lever de rideau sur son concept car FFZero1 lors du CES fut une double surprise : une bonne, l’autre non.

Certes, l’engin est extrêmement moderne, futuriste même, et connecté. Mais cela n’a pour autant rien de vraiment transcendant ni de novateur. Et Faraday Future déclarait officiellement n’avoir aucune intention de produire l’engin. Pourquoi alors promettre de changer le monde ?

L’importance du FFZero1 n’est pas à chercher du côté de ses fonctionnalités futuristes. Faraday affirme qu’il peut avancer bien plus rapidement que les autres constructeurs grâce à l’architecture de sa plateforme. L’idée est de fabriquer tous ses véhicules autour d’un seul et unique squelette, ce que font déjà, dans une moindre mesure, certains constructeurs depuis de nombreuses années (Ford et Honda notamment).

Mais Faraday Future pousse le concept plus avant et déclare utiliser cette seule plateforme pour tout, de la mini citadine deux places au plus gros crossover sept places. Voilà une belle promesse, sur le papier. Toujours est-il qu’avec la rapidité à laquelle Faraday Future en est arrivée là où elle est, il se pourrait bien que le secteur de l’automobile doive compter avec un concurrent supplémentaire d’ici peu.

Tags :Via :Wired
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité