Donald Trump boycotte Apple… et tweet depuis un iPhone

Donald Trump

J'adore Donald Trump. Non vraiment, ce garçon est hilarant. Le candidat à la présidentielle américaine est intarissable de surprises et de bêtises. Cela fait un moment que Trumpy appelle à un boycott massif des produits Apple (la firme serait le mal incarné si l'on en croit ses dires, on admettra malgré tout qu'elle n'est pas au niveau d'un Monsanto, par exemple...). Bref, tout ça se tiendra presque, si notre cher Donald ne tweetait ses intentions depuis un iPhone. Houps.

Sans doute ne sait-il pas que les iPhone sont justement fabriqués par Apple… A ce stade du paradoxe, tout est possible. Reste que le bonhomme est plutôt catégorique lorsque l’on aborde le sujet Apple et clame un boycott en bonne et due forme. L’histoire reste toutefois passionnante,

En effet, Apple est sur le devant de la scène car la firme se refuse à déverrouiller l’iPhone du tireur de San Bernardino. Le ministère de la Justice a déposé une requête au tribunal pour obliger Apple à s’exécuter. Ce n’est pas que la firme soit contre l’idée d’aider le FBI… Il s’agit d’une question de liberté personnelle, ce serait la porte ouverte à toutes les fenêtres.

Selon Snowden, le FBI serait tout à fait capable d’y parvenir, mais il s’agirait de créer un précédent juridique afin de faciliter la démarche dans d’autres pays. Il n’y a pas de soutien au terrorisme, seulement tout ne doit être permis sous couvert de la lutte contre ledit terrorisme.

Vaste débat, sujet complexe, une belle bataille en perspective. Trump y est donc allé de son petit commentaire… Deux poids, deux mesures, on imagine que le boycott de la pomme ne s’étend pas jusqu’à sa moumoute. Le monde se gausse alors lorsqu’il tweete ceci depuis un appareil portant une grosse pomme bien visible sur le dos. Donald, Donald, Donald…

 

Tags :Sources :theverge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En gros l’article tourne autour d’un tweet émis depuis un iPhone où une personne déclare qu’elle n’utilisera (futur) plus son iPhone SI (conditionnel) Apple ne donne pas les infos demandées par la police.

    Je veux bien que tout le monde cherche des noises à Donald Trump, mais faudrait (vraiment!) un minimum d’honnêteté intellectuelle….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité