Ils vendent des bocaux d’air frais en Chine… pour 100€ l’unité !

AETHAER

Peut-on faire fortune avec du vent ? Apparement, oui, si l'on se fie à l'exemple donné par ce business familial lancé outre-Manche.

Si on savait déjà qu’on pouvait s’offrir des bocaux de pets – voilà une idée de cadeau idéale pour ses « ennemis » -, on n’avait par contre aucune idée du business florissant se développant autour des bocaux d’air frais.

AETHAER, une entreprise familiale lancée par les De Watts, propose d’envoyer aux chinois résidant dans des mégalopoles bien trop polluées des bocaux renfermant l’air pur du terroir anglais. Prix du bocal : 80 livres sterling, soit un peu plus de 100 euros tout de même.

Basée dans le comté de Dorset, dans le sud-ouest de l’Angleterre, la famille De Watts confirme prendre soin de collecter l’air sur les côtes, du côté de Yorkshire, Dorset et Somerset. A croire que l’idée a fait son chemin, puisque la société aurait déjà enregistré une bonne centaine de commandes, les clients pouvait même choisir la provenance de l’air acquis. Il semblerait même que l’air n’aurait pas la même senteur selon sa provenance, puisqu’il serait tantôt marqué de senteurs d’herbe fraîche, tantôt marqué de touches marines. Un produit haut de gamme donc.

Tags :Via :sky
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’idée n’est pas nouvelle. Il y a plus d’une decennie un entrepreneur mettait en boite « l’air sacrée  » de jerusalem et le vendait comme des ptits pains aux fanatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité