Infographie : la durée de vie des drogues dans votre corps

drogue

Les drogues, c'est mal, on ne reviendra pas là-dessus. Mais contrairement à ce que de nombreux tests peuvent promettre, certaines substances ne restent presque pas dans l'organisme tandis que pour d'autres, on trouve des traces plusieurs semaines après. Voici ce qu'il en est.

Le processus d’absorption des drogues par l’organisme prend un certain temps, et les substances principales peuvent traîner quelque temps dans l’organisme. Ce sont des substances qui sont recherchées lorsque l’on réalise un test.

D’après les graphiques ci-dessous, on se rend bien compte qu’un test effectué sur les cheveux sera plutôt juste tandis qu’un test basé sur le sang ou les urines ne pourra détecter la majorité des drogues, si tant est que vous en ayez consommé il y a une semaine.

drogues corps humain

L’héroïne, par exemple, disparaît des urines après trois à cinq jours, mais le cannabis, lui, reste présent durant un mois entier. LSD, morphine, héroïne, amphétamines, alcool, eux, ne restent dans le sang que durant moins de 12 heures.

drogues corps humain

Ce sont finalement vos cheveux qui pourraient trahir une consommation de drogues. Les follicules conservent en effet une trace de la plupart des drogues, excepté l’alcool et la morphine, durant 3 mois !

drogues corps humain

Tags :Via :Business Insider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ça ne veut pas dire grand chose, car pour beaucoup de substances toxiques se stockent en partie dans les graisses.
    (rien à voir avec ce que je dis au dessus)Le LSD, est une des drogues qui peut avoir un effet le plus espacé dans le temps entre la prise et un relent. Certains parlent parfois de 5 à 7 ans.
    En revanche, pour le cannabis, ce que l’on ne dit jamais, c’est que les effets abrutissants e, dehors du simple « trip » persistent pendant quelques années, souvent de l’ordre de 3 à 5 ans, des fois plus en fonction de l’intensité et de la durée de la consommation.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Lol, c’est mignon les rumeurs de cours de récré.
        Même si fumer du shit abrutis bien 2 ou 3 heures, et que pour un fumeur très régulier cela veut dire être abrutis la moitié du temps. Il y a en effet un léger effet sur le long terme avec un petit dérèglement du mécanisme d’action / récompense réduisant la motivation et l’ambition plus généralement. Le cerveau « réalisant » qu’il peut avoir son endorphine sans efforts.
        Mais il s’agit ici de prendre du shit a forte dose plusieurs fois par jours pendant plusieurs semaines. Et l’effet – déjà difficilement mesurable car purement psychologique – s’estompe ensuite.
        Mais la drogue en tant que tel ne peut agir plus de quelques heures après la consommation.
        Par contre il peut y avoir un changement de mentalité chez l’adolescent en réalisant que les représentations de l’autorité raconte vraiment n’importe quoi, mais cela s’approche finalement plus de la lucidité.

        1. Et bien j’avais vu en physio nerveuse justement qu’une utilisation régulière du cannabis s’accompagne à terme d’une perte de mémoire. Une histoire ennuyante sur les boutons synaptique je vous laisse chercher sur Google. Sans parler du fait que certaines substances pouvaient rester 1 voir 2 mois au sein du cerveau. Ce qui peut expliquer pourquoi bon nombre d’ado ne se sentent « pas accro ».

          Navré pour ceux qui veulent pousser dans les détails ça fait un moment que j’ai eu ce cours je préférais ne pas trop en dire au risque de raconter des âneries.

          Bref si vous aimez le cannabis grand bien vous fasse mais au même titre que le café, la clope, l’alcool, le sucre et le gras modérez vous!

        2. Entièrement d’accord. Vous pouvez fumer de temps en temps, le weekend par exemple mais la nature déteste les excès . moderez vous.
          Le canababis, lorsqu’il est pris a tres forte dose peut , sur certains sujets avoir des effets secondaires du sommeil, memoire ou psychosomatique sur plusieurs années. La mémoire on ne la retrouve pas..

  2. Est-ce que si on n’est pas fumeur et on se retrouve dans une pièce entouré de fumeurs de joints, on peut retrouver des traces de cannabis dans notre sang, urine, cheveux ?

  3. Et bien oui tu inhales la fumer….tu fumes autant qu’eux…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité