The Screening Room : profiter chez soi des films tout juste sortis au cinéma, une possibilité ?

cinéma maison

Le fondateur de Napster est de retour, avec un tout nouveau projet dans son escarcelle. Similaire sur le principe à Prima Cinema, le "Netflix pour millionnaires", The Screening Room espère réussir à faire venir le cinéma dans les salons, et à s'affranchir de toute forme de chronologie des médias.

Sean Parker, la moitié du duo à l’origine de Napster – ce logiciel qui fut le cauchemar des maisons de disques au début des années 2000 -, ambitionne donc de révolutionner l’industrie du cinéma comme il avait secoué le petit monde de la musique.

The Screening Room, son nouveau projet, développe une idée pour le moins originale : moyennant 50 dollars, le service permettrait de profiter chez soi des films tout juste sortis dans les salles. Pour accéder aux longs-métrages, il faudrait investir dans une box dédiée, facturée 150 dollars et bardée de systèmes empêchant toute possibilité de piratage. Il serait en effet dommage qu’une telle idée permettre de « ripper » et de balancer les films sur la toile le jour même de leur sortie dans les salles obscures…

50 dollars le film donc, mis à votre disposition durant 48 heures – un seul visionnage serait par contre autorisé, après, il faudrait repasser à la caisse ! -, ça pourrait sans doute faire le bonheur de beaucoup, en pensant en priorité à ceux incapables de se déplacer au cinéma. Quitte à faire « payer » vos séances de ciné privées entre amis ?

Tags :Via :ubergizmo
  1. pas idiot comme idée, mais a mon avis ca sera seulement au USA.
    Un groupe de 20, ca fait 2,5€ la seance, c’est clair que c’est vraiment pas chers…
    Mais a mon avis, ca n’existera pas, les puissants cinematographie feront pression pour ne pas que ca marche car peut faire du tord aux cinema.
    C’est sur je préfére mettre 3 ou 1 euros, si un groupe de 50, plutot que 10€ dans ma seance..

  2. C’est la mort des cinémas. Le secteur se plaignaient déjà depuis quelques temps de la fermeture de nombreuses salles. Il est certain que ce sera plus économique et intéressant et si les producteurs ne pourront pas s’y opposer comme ils n’ont pas pu empêcher les chaines thématiques, le dvd, la VOD et le streaming…

  3. Les cinémas pornographiques ont disparu avec la K7 VHS, les salles d’arcade ont disparu avec la PlayStation one, les loueurs de DVD comme video futur et les rayons CDs de la FNAC ont disparu avec le piratage et la dématérialisation, il n’y a plus de flippers dans les bars ….
    Les trouducs parlent, allument leurs portables dans les cinémas.
    Ce qui sauve encore les cinémas c’est l’ambiance mais surtout le battage médiatique sur les sorties du mercredi.
    J’espère qu’un jour tout le monde pourra louer son film chez soit le jour de la sortie car avec l’avènement du home cinéma 5.1. Et des putains de videoprojecteur sur et d’écrans plats 4K oled qu’on peut avoir chez soit maintenant la restitution du son et de l’image et bien meilleure qu’en salle.
    En France on est mal barrés pour ça à cause de la chronologie des médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité