Les Anonymous déclarent une « guerre totale » contre Donald Trump

Anonymous

Donald Trump. Un candidat pour le moins atypique qui semble exprimer ses idées rétrogrades dans le seul but de voir son nom dans les colonnes... Et ça semble prendre, si l'on se fie à toutes ces intentions de vote à son égard. Bref, Trump agace, dérange, et les Anonymous comptent bien mettre leur grain de sel dans la partie. 

Déjà l’an passé, le collectif avait l’homme d’affaires dans son viseur. A croire que ses dernières déclarations n’auront fait qu’attiser sa colère. Aujourd’hui, les Anonymous déclarent une « guerre totale » contre Trump, menaçant de lancer une série de hacks qui pourraient avoir comme effet de démanteler toute sa campagne. L’idée est de mettre tous ses supports de campagne en ligne à genoux grâce à des attaques DDoS massives, comme les hackers ont coutume de faire.

« Cher Donald Trump, nous vous observons depuis longtemps et ce que nous voyons est profondément troublant. Votre campagne incohérente et haineuse a non seulement choqué les Etats-Unis d’Amérique, [mais] vous avez choqué la planète entière avec vos actions épouvantables et vos idées. Vous dites ce que votre public veut entendre , mais en réalité , vous ne vous présentez que par cupidité et avidité de pouvoir « .

Ce n’est pas un avertissement, c’est une déclaration de guerre totale.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Anonymous bosse donc pour la city, wallstreet, la CIA et l’OTAN.

    On s’en doutait mais en s’attaquant à Trump tout en épargnant Clinton, c’est maintenant confirmé.

    du coup dans l’ordre du moins pire pour le monde Sanders > trump > clinton

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. commentaire complètement stupide et totalement dénué de sens !!!
      rappelle moi ce qu’est Trump avant d’être un (pseudo) homme politique..?

  2. En même temps l’électorat de de TRUMP est principalement géopyge .
    SANDERS vu son âge , sa présence audiovisuelle , il y a fort à parier qu’au delà d’un mandat ,il passera l’arme à gauche.
    CLINTON , c’est une femme donc maladroite par définition ( voir l’affaire des emails par ex.) mais elle vit avec son temps c’est déjà ça .
    CRUSE , en voyant les drapeau de son parti , ça m’a rappelé ceux du nouveau KKK .Y a comme un relant de fanatisme et d’extremisme même si il reste modéré .

    1. C’est une femme donc maladroite par définition ? Plus qu’un poil sexiste, comme commentaire. Et, soit dit en passant, l’affaire des emails n’a rien à voir avec l’adresse ou la maladresse, et tout avec le fait que les Républicains, depuis plus de trente ans, font tout ce qu’ils peuvent pour accrocher un scandale au cou des Clinton (Whiteweter, Foster, etc.). N’oublions pas que ces braves gens (les Républicains) qui, de leur côté n’ont eu aucun scrupule, et aucun problème à révéler au monde l’identité d’un agent secret, Valérie Plame, pour punir son mari qui sopposait à George W. Bush, n’ont jamais, mais jamais fait une affaire du fait que Condoleeza Rice ou Colin Powell, eux aussi Républicains, ont fait, en matière d’email, exactement la même chose qu’Hillary Clinton.

  3. RUBIO lui c’est l’intrus car latino et étant du parti républicain .
    TRUMP a le mérite de nous faire rire , ça c’est indiscutable mais bon ce sont les élections présidentielle , un peu de sérieux serait mieux .
    Il me fait peur avec tout ce qu’il dit et tout ce que l’on voit lors de ses conventions mais bon voir un troll ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_%28Internet%29 ) prendre forme matérielle , c’est historique .

  4. Idées rétrogrades? C’est pas vraiment le terme que j’utiliserais quand on parle de stopper l’immigration illégale (les médias oublient bien souvent ce dernier mot, Trump n’a rien contre l’immigration légale) et le génocide des israéliens

  5. Ce qui m’étonne, c’est que personne ne le soit devant la campagne de dénigrement de TRUMP qui, on se sait pas pourquoi ni comment, le transforme en nazi de la première heure. Comme quand un personnage public devient trop populaire et surtout bien gênant pour le pouvoir en place. Alors maman Clinton la « va-t’en guerre » ou Donald le blaireau à la tête des « gendarmes du monde » ?? L’avenir nous le dira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité