Le mystère du Triangle des Bermudes enfin résolu ?

Triangle des Bermudes

Le tristement célèbre Triangle des Bermudes a toujours fasciné les spécialistes. Comment cette région si particulière du globe a-t-elle pu coûter tant de vies ? Pourquoi tous ces avions et ces navires ont-ils disparu alors qu'ils étaient précisément dans cette zone ? Des chercheurs semblent avoir enfin trouvé la réponse.

Une équipe de scientifiques de l’Université Arctique de Norvège s’est intéressée tout particulièrement aux fonds marins de cette zone. Ils y ont découvert de très nombreux cratères géants. Ceux-ci créeraient de violentes éruptions de gaz, largement capables, selon eux, de couler un navire.

En remontant, les bulles de gaz font chuter drastiquement la densité de l’eau, ce qui serait suffisant pour faire couler un bateau. Pire encore, selon l’intensité de l’explosion sous-marine, le navire pourrait se retrouver totalement enveloppé par l’eau, ou être littéralement coupé en deux.

Triangle des Bermudes

Avec des cratères de plus de 45 mètres et jusqu’à 750 mètres de diamètre, cela pourrait représenter plusieurs milliers de mètres cubes de méthane, gaz qui n’attend que de remonter à la surface.

Et une fois à la surface, le méthane étant très combustible, si un avion venait à survoler précisément cette zone, l’air pourrait s’embraser. De quoi aussi expliquer la soudaineté des disparitions des malheureux appareils.

Alors certes, ce n’est encore qu’une théorie, mais elle a le mérite d’être tout à fait possible, et elle a déjà été testée et prouvée… Pas d’aliens donc, ni de conspiration quelconque autour du Triangle des Bermudes, juste énormément de méthane…

Tags :Via :Interesting Engineering
  1. Ca n’explique pas la disparition des avions à hélice.
    Mais cette théorie combinée à des interférences magnétiques, ça explique tout

    1. Hélice ou à réaction le principe de combustion du moteur reste relativement similaire … pourquoi aller aussi loin que le magnétisme ?!

      Si tu veux faire une petite expérience .. remplis un volume confiné de gaz fait une étincelle à l’intérieur et tu verra la résultat jeune padawan (attention expérience très dangereuse pour les non avertis). Sinon go youtube chalumeau+aerosol (ça coute moins chère et c’est sans danger)

  2. Quelle nouveauté ! Cette hypothèse a déjà été avancée il y a plus de 10 ans, lorsque les hydrates de méthane ont été découverts sous les océans.

    1. t’es bien gentil mais même plusieurs milliers de mètres cubes relâchés dans l’atmosphère ne s’embrase pas, il n’est pas confiné, la pression ne va pas grimper comme dans un volume confiné.
      Ou si, si l’avion survole d’une dizaine de mètre la surface de l’eau et qu’il se trouve au centre du « nuage de méthane »…et encore… l’atmosphère se charge de diluer assez le gaz pour eviter son point de combustion.

  3. Sauf qu’il n’y a aucun mystère du triangle des bermudes. Statistiquement il n’y a pas plus de disparitions à cet endroit qu’ailleurs.

    Donc on continue à chercher une cause à un phénomène qui n’existe pas.

    1. Pas forcément Zed68. Ce n’est pas forcément le nombre de disparition qui en fait un endroit bizarre, mais peut-être plutôt la façon dont ils ont disparu.

      1. Une étude réalisée à partir des disparitions non expliquées déclarées à conclu que la fréquence de ces disparitions était tout à fait normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité