PlayStation VR : son unité de traitement ne gonflera pas la puissance de la PlayStation 4

PlayStation VR

Officialisé hier, le prix du PlayStation VR n'aura pas manqué d'étonner. Annoncé à moins de 400 euros, le casque de réalité virtuelle de Sony pourrait bien devenir le "cheval de Troie amenant la réalité virtuelle dans les salons", comme l'on laissé entendre nos confrères de Gizmodo. Pourtant, ce casque devra obligatoirement faire avec la puissance brute de la PlayStation 4. Un pari plus compliqué que prévu ?

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, l’unité de traitement qui sera livrée avec le PlayStation VR ne conférera aucun gain de puissance à la PlayStation 4. Sony ayant profité de la conférence qu’il aura tenu lors de la Game Developers Conference 2016 pour confirmer l’information et préciser non seulement que cette unité n’était pas accessible aux développeurs, mais que sa console de salon était tout à fait capable de faire tourner des jeux à 120 Hz.

Il faut dire que le constructeur nippon aura tout fait pour alimenter les fantasmes autour de ce boîtier. En interdisant aux photographes de le « shooter » jusqu’en fin d’année dernière, tout laissait croire qu’il cachait un joli secret. Il n’en sera finalement rien, et cette unité de traitement va se limiter à gérer la partie audio en 3D des programmes en VR, afin d’offrir un son directionnel aux joueurs en temps réel. De ce fait, les gamers s’essayant au PlayStation VR devraient sans mal aucun pouvoir « pointer » la direction d’où arrive le son.

Pour rappel, le PS VR intègre un écran OLED de 5,7 pouces affichant une résolution de 1920 x 1080 pixels (960 x 1080 pour chaque oeil) et un champ de vision de 100°. Prometteur, mais il faudra s’essayer à la version définitive pour en avoir le coeur net : la réalité virtuelle est-elle prête pour le grand public ?

Tags :Via :polygon
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité