Nouveau rebondissement dans l’affaire FBI contre Apple au sujet du chiffrement

iPhone

Aujourd'hui devait avoir lieu une audience ô combien importante dans l'affaire qui oppose Apple et le FBI, au sujet du chiffrement de l'iPhone d'un terroriste. L'audience a été annulée, le bureau fédéral ayant tout récemment fait la démonstration d'un technique pour outrepasser l'écran de verrouillage en place.

Ce dimanche, une tierce partie a fait la démonstration au FBI d’une méthode permettant de déverrouiller l’iPhone tant convoité. Pour le gouvernement américain, il fallait mener des tests supplémentaires pour déterminer si celle-ci était viable – pour ne pas compromettre les données présentes, notamment -.

Il semblerait que ceux-ci aient rencontré le succès puisque, il y a quelques heures, le magistrat américain Sheri Pym a autorisé la demande d’annulation de l’audience prévue aujourd’hui et relance donc aujourd’hui l’ordonnance imposant à Apple d’aider le FBI à débloquer l’iPhone. La firme de Cupertino n’a, pour l’heure, fait aucune objection.

Tags :Via :Ars Technica
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’aimerai qu’on m’explique pourquoi ce qu essai de faire le FBI n’est pas considéré comme du piratage? N’est ce pas normalement puni par la loi? Sont ils comme on le pense au dessus de ces lois?

    Je précise que ce sont de vrais questions et non un troll…

    1. Je ne connais pas le droit américain, mais en France ça se fait également et légalement.
      C’est un peu comme un perquisition. Si tu refuses d’ouvrir ta porte, un serrurier peut être appelé pour l’ouvrir et s’il n’y arrive pas, ils la défoncent. C’est pas pour autant que les forces de l’ordre sont considérées comme des casseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité