Des gènes du VIH totalement éradiqués de cellules immunitaires !

VIH

La recherche sur le VIH continue de progresser, lentement mais sûrement. Les spécialistes explorent toutes les pistes et aujourd'hui, une avancée significative vient d'être effectuée à l'Université Temple. Des chercheurs ont utilisé la technique CRISPR/Cas9 pour éradiquer le génome complet du VIH-1 des cellules immunitaires d'un patient infecté...

La technique CRISPR/Cas9 a davantage fait ses preuves pour éliminer des maladies génétiques héréditaires ou pour introduire de tous nouveaux gènes mais cette nouvelle découverte pourrait aussi lui permettre d’éliminer des virus qui auraient implanté leur code génétique néfaste dans des cellules hôtes.

Au fil des ans, les scientifiques se sont employés à supprimer le VIH des lymphocytes T CD4+ infectés. Malheureusement, toutes leurs tentatives sont restés vaines. Le généticien Kamel Khalili et ses collèges ont extrait les lymphocytes T infectés et utilisé une version modifiée de CRISPR/Cas9, laquelle cible spécifiquement l’ADN du VIH-1 et le détruit, purement et simplement. La machinerie cellulaire s’attèle ensuite d’elle-même à réparer l’ADN correctement.

Non seulement l’ADN viral est supprimé des cellules infectées, mais il l’est de manière permanente. Mieux encore, cela confère au patient une immunité totale, et permanente, au VIH-1.

Voilà qui pourrait permettre d’envisager (enfin) un traitement digne de ce nom contre le SIDA, d’ici de nombreuses années évidemment, le temps que tous les tests soient faits, etc. Et cela ouvrirait aussi la voie à des traitements pour de nombreuses autres maladies à base de rétrovirus. À suivre !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est marrant de les voir écrire des termes qu’ils ne comprennent pas.
    Moi j’ai dû suivre des cours (immunologie et biologie cellulaire) pour comprendre ça, le moins qu’ils auraient pu faire, c’est rendre ça plus accessible

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. c’est clair on comprend que dalle, moi chauffeur livreur, extrêmement lointain des laboratoires de génétique ne sai rien et comprend aucun terme spécifique…

    1. Si tu es chauffeur-livreur, tu n’as rien à comprendre. Quant tu sera malade, tu viens à l’hopital, la-bas on te donne une pilule magique, et tu n’es plus malade. Les gens qui « comprennent » vont faire ces pilules pour toi, t’inquiète!

  3. Rendre ça plus accessible?
    La technique CRISPR/Cas9 a un lien vers un article la décrivant avec précision.
    Si c’est VIH qui pose problème, il y a aussi un lien vers un article faisant le lien sida=VIH (même si un lien externe serait plus pertinent, ça reste suffisant.)
    Si c’est la notion de sida qui pose problème, je vous recommande vivement de vous documenter, c’est un sujet de santé publique mondiale. Un petit lien classique vers wiki peut toujours aider : https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27immunod%C3%A9ficience_acquise
    Si le problème vient des lymphocytes cités, ils sont aussi décrit dans le lien parlant de la technique CRISPR/Cas9. Ce sont les cellules immunitaires dont ils parlent.

    Globalement l’article est plutôt vulgarisé, vu le sujet. Même s’il vaut mieux lire l’article complémentaire sur la technique CRISPR/Cas9 pour mieux cerner l’histoire.

    Après si le problème vient des mots « cellules hôtes », « code génétique », « ADN », ou autre, c’est un autre problème. Ce sont des articles de news, pas des revues scientifiques éducatives. :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité