Comment Google avait œuvré pour renverser le régime d’El-Assad

El-Assad

Google est présent sur de nombreux fronts, et pas uniquement dans le domaine des technologies. Grâce à un courriel retrouvé dans les archives du cabinet de Hillary Clinton, on sait désormais que le géant agit aussi en politique, en diplomatie internationale précisément. La firme de Mountain View avait participé à fragiliser le régime d'El-Assad.

Julian Assange, fondateur de Wikileaks, avait très largement décrit cette puissance diplomatique insoupçonnée dans le livre When Google Met Wikileaks sorti en Septembre 2014. L’on y découvrait le rôle clef de Jared Cohen – inconnu du grand public et pourtant l’une des 100 personnalités les plus influentes selon le TIME – dans le renversement du régime de Bachar El-Assad en Syrie.

Jared Cohen est à la tête de Jigsaw, anciennement « Google Ideas », l’une des nombreuses filiales de Google. Celle-ci a un rôle géopolitique, apportant, sans rarement le dire en public, notamment un soutien aux opposants et aux défenseurs de la liberté d’expression. Dans un email envoyé le 25 Juillet 2012 au cabinet de la secrétaire d’État, Jared Cohen informe la diplomatie américaine que Google Ideas s’apprête à déclencher une action :

Objet : Syrie

Secrétaires-adjoints Burns, Jake, Alec,

Merci de garder cela pour vous, mais mon équipe prévoit de lancer un outil dimanche qui va traquer publiquement et cartographier les défections en Syrie et de quelles parties du gouvernement elles proviennent. Notre logique derrière cela est que bien que les gens traquent les atrocités, personne ne présente visuellement ni ne cartographie les défections, dont nous pensons qu’elles sont importantes pour encourager davantage de défections et donner confiance à l’opposition.

Étant donné la difficulté à avoir des informations de la Syrie en ce moment, nous réalisons un partenariat avec Al-Jazeera qui sera le premier propriétaire de l’outil que nous avons construit, traquera les données, les vérifiera et les diffusera en Syrie. J’ai attaché quelques visuels qui montrent à quoi ressemblera l’outil. Merci de garder ceci vraiment pour vous, faites-moi savoir s’il y a quelque chose que nous devons prendre en compte ou auquel nous devrions penser avant le lancement. Nous pensons que cela peut avoir un impact important.

Merci,
Jared

Tags :Via :Numerama
  1. BOMBE: Le capitaine Barril, ancien commandant du GIGN : « J’ai la preuve de qui a tué Litvinenko – Ce n’est pas la Russie » (reseauinternational.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité