Les grammar nazis sont des imbéciles !

grammar nazi

Sur Internet, il n'est pas rare de croiser sur un forum, les réseaux sociaux ou dans les commentaires d'un quelconque blog, un utilisateur se faisant un devoir de pointer du doigt la moindre faute - de frappe, de grammaire, ou autre -. Selon une récente étude, ces "grammar nazis" sont de parfaits imbéciles.

Des chercheurs de l’Université du Michigan ont rassemblé 83 personnes et leur ont fait lire des emails qui contenaient, au choix, des fautes de frappe (« en » au lieu de « ne », « fiare » au lieu de « faire »), de grammaire (« et » au lieu de « est », « manger » au lieu de « mangé ») ou pas de faute du tout. Les participants, à qui l’on avait auparavant demandé quelques informations personnelles, ont ensuite établi un classement des auteurs selon « l’intelligence perçue, la gentillesse et d’autres attributs« .

Il ressort de cette étude que les extravertis seront plus enclins à se débarrasser de ces erreurs tandis que les introvertis seront plus dans l’invective : « Espèce d’abruti, apprends à construire une satanée phrase, nom de Dieu ! » Les personnes les moins agréables ont été plus promptes à souligner les erreurs de grammaire, probablement parce qu’elles sont « moins tolérantes envers tout ce qui sort des conventions« . Les personnes plus consciencieuses et moins ouvertes étaient, elles, plus sensibles aux erreurs de frappe.

Et vous, vous reconnaissez-vous dans les résultats de cette étude ? Êtes-vous du genre à faire remarquer ce genre d’erreurs ? À pester contre son auteur, ouvertement ou non ? Cela coïncide-t-il avec votre caractère ? Dites-nous tout dans les commentaires.

Tags :Via :Gizmodo
  1. C’est un article que je vais garder soigneusement dans mes favoris pour le ressortir au prochain parfait imbécile que me reprendra méchamment pour une simple faute d’orthographe comme si l’avenir de l’humanité en dépendait… merci

  2. C’est plutôt bas de tailler qqun pour son orthographe, c’est comme de tailler qqun qui boite. En revanche, ça annonce la couleur, qqun qui serait incapable d’éviter des fautes courantes se verrait instantanément décrédibiliser. Après une faute de frappe ça peut aussi être drôle, comme le « régiment de bananes »…

  3. C’est drôle ça ! Un petit tacle façon retour de flamme pour les lecteurs de ce site ?
    Non parce que c’est vrai qu’on a l’habitude de reprendre très souvent les « rédacteurs » de ubergizmo qui ne sont pas des As de l’orthographe… Elle vous arrange bien cette pseudo-étude hein :)

  4. M’ouais… Enfin… Faudrait pas non plus que ce petit article de merde basé sur une étude de branleurs vous dédouane de faire votre taf correctement en relisant, par exemple, vos « copier-coller » issus de Google translate… Nein ?

  5. « l’intelligence perçue »

    ça commence bien,

    faudrait déjà définir l’intelligence et pouvoir la mesurer correctement. Et ne pas se satisfaire d’une simple impression.

    « moins tolérantes envers tout ce qui sort des conventions »

    bah en ce moment ce qui sort des conventions c’est de rejeter le militantisme LGBT et le néo féminisme concon à la sauce femen / soros , de voir poutine comme le grand chef d’un état qui n’a pas joué au pompier pyromane avec le terrorisme. D’avoir défendu la notion de liberté d’expression en défendant celle d’un humoriste que tous les pseudo tolérants ont traités de nazillon sans jamais critiquer le camp atlantiste qui soutenait réellement de véritable néonazis en Ukraine au même moment.

    Bref avec ce genre d’études bidons, dépourvues de tout positivisme scientifique et certainement issues des universités du gender US on est capable de réouvrir des camps de concentration pour enfermer de véritables défenseurs de la liberté .

    1. Surtout que l’intelligence prend diverses forme et ne se limite pas au Q.I. Il y a aussi l’intelligence émotionnelle par exemple. Enfin, être intelligent est certes utile, mais qu’est-ce que l’intelligence comparé au génie ?

  6. Imbécile ? Je ne vois aucun rapport dans cette étude avec le niveau d’intelligence. On peut être intolérant, rigide, sectaire, et cependant extrêmement intelligent, au contraire. En ce qui me concerne, je ne vois pas l’intérêt de souligner les erreurs des autres. C’est particulièrement méchant. Il vaut mieux veiller à ne pas en faire trop soi-même…

  7. On peut passer sur les fautes de lecteurs postant un commentaire mais plus difficilement sur les fautes de rédacteurs qui sont censés avoir fait ou en train de faire des études de journalisme…

  8. Oulalaaaaaa, Ubergizmo baisse méchamment le niveau de ses articles ou je rêve ?
    Etude sur 83 personnes, titre accrocheur sans rapport réel avec le contenu ou la conclusion de « l’étude », trollisme manifeste et j’en passe.
    Grosse déception (personnellement) ! :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité