Il demande à Apple de débloquer l’iPhone de son fils récemment décédé

iPhone

À l'heure où la sécurité des smartphones, plus précisément de l'iPhone, fait grand débat - notamment dans l'affaire qui oppose Apple au FBI -, voilà une nouvelle histoire, plus terre à terre, qui pourrait bien faire grand bruit. Un Italien a demandé il y a peu à Tim Cook en personne de faire débloquer l'iPhone de son fils récemment décédé.

L’objectif est tout à fait louable, récupérer les photos en guise de souvenir. Et le père a tout à fait les pieds sur terre puisqu’il déclare vouloir se tourner, en cas de refus de la firme de Cupertino, vers ceux-là-mêmes auxquels le FBI a fait appel pour déverrouiller l’iPhone du terroriste de l’attaque de San Bernardino.

« Ne m’enlevez pas la possibilité de garder des souvenirs de mon fils« , écrit l’architecte Leonardo Fabbretti. Son fils Dama est décédé à l’âge de 13 ans d’un cancer. « Je ne peux pas renoncer. Ayant perdu mon Dama, je vais lutter pour récupérer ses photos, pensées et écrits de ses deux derniers mois, prisonniers de appareil. […] J’avais offert à mon fils un iPhone 6 environ neuf mois avant sa mort, il l’utilisait tout le temps et il voulait que j’y aie accès, il avait ajouté mes empreintes aux siennes pour l’identification. Malheureusement, cela ne fonctionne pas quand on éteint puis on rallume le téléphone.« 

Si ce père désemparé partage la volonté d’Apple de ne pas débloquer les appareils pour protéger la vie privée de ses utilisateurs, l’homme est convaincu que « des solutions pour des cas exceptionnels comme le [sien] » devraient pouvoir être prises.

Leonardo Fabbretti a d’ores-et-déjà pris contact avec Cellebrite, la société supposée avoir aidé le FBI à débloquer l’iPhone. Et d’après ses dires, les experts lui auraient proposé de tenter gratuitement de le déverrouiller. Pour l’heure, Tim Cook, et Apple, n’ont pas réagi.

Tags :Via :Le Figaro
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Parents assumez votre laxisme quant à l’éducation de vos enfants.
    C’est trop facile de laisser faire et ensuite exiger des autres qu’ils corrigent.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Un père voudrait récupérer des photos dans le téléphone de son fils décédé, ou est le laxisme « Marie »? Quel est le rapport dans ce cas, éclaire moi s’il te plait. Et « SCER », qu’est qui te permet de dire qu’il n’en à pas créer d’autre des souvenirs avec son fils ? Et pourquoi n’aurait-il pas accès aux photos que son fils à pu faire lors qu’il cuisinait ou été sous la douche.

      De quel droit vous permettez vous de juger cet homme qui à perdu son enfant ? Si vous perdiez un enfants n’essayeriez-vous pas de faire comme lui ?

      Je ne pense pas que vous soyez parent, un homme perd son enfant (d’un cancer), et tout ce à quoi vous pensez c’est à l’éducation de celui-ci ou les intérêts d’apple !

      Mais vous sortez d’ou ?

      1. Je ne sors pas de la cuisse de Jupiter…
        Bref, je suis maman de deux garçons, très tôt je les au éduqué à ne pas faire du tel. Facebook et compagnie une priorité et surtout de s’en méfier. A table le tel. est banni, sauf exception bien sûr. Ils sont tous les deux chef d’entreprise.
        Je n’ai pas la prétention d’être Maman modèle, mes enfants n’ont pas de maladie grave, mais il m’arrive de penser que je pourrais les perdre bien sûr, alors je profite au maximum de leur présence, je prends des photos aussi souvent que possible.
        S’il leur arrivait quelque chose, je pense que le cadet de mes soucis serait d’avoir des photos d’eux « sous la douche ? » Et quant à la cuisine je les ai déjà.
        Je ne juge pas le père. Je dis simplement qu’il faut penser aux conséquences quant on cède à leurs demandes, les mettre en garde, il vaut mieux prévenir que guérir. .

        .

        1. J’oubliais je ne défends pas Apple, bien au contraire.
          C’est bien pour cela que je dis aux parents : mettez vos enfants en garde et surveillez sans fliquer ..

      2. J’ai perdu mon père quand j’étais gamin, mais je ne suis pas suffisamment égocentrique pour penser que ma petite personne puisse passer avant la sécurité de dizaines de millions d’utilisateurs. C’est là le problèmes, les gens ne veulent pas comprendre qu’ouvrir une faille, même pour de plus ou moins bonnes raisons, c’est l’ouvrir pour TOUS, même pour les personnes mal intentionnées.

        Je me permet de juger en connaissance de cause, car la faiblesse de certains ne doit pas remettre en question la sécurité de tous (mais les gens sont trop égocentrique pour comprendre ça. Mais de toute façon maintenant c’est trop tard, c’est comme avec l’histoire de cette femme qui a tué son mari et qui à été gracié par Hollande, maintenant que le précédent à été fait, tout le monde cherche à en profiter sans penser aux conséquences.

  2. C’est ce que les faibles d’esprit qui considéraient apple comme des terroristes car ils ne voulaient pas supprimer les sécurités d’iOS n’ont jamais voulu comprendre. Créer une faille pour une personne rend celle ci exploitable par tous. Maintenant qu’un précédent à été fait, les gens vont vouloir l’utiliser pour tout et pour rien. Et là on parle de personnes innocentes, avec des intentions plus ou moins louables (si t’as pas été capable de créer des souvenirs avec ton gamin de ton vivant, apple est très loin d’en être le responsable), mais si la faille existe, des personnes beaucoup moins bien intentionnées vont pouvoir l’exploiter également…

  3. Il n’est pas exclu que ce soit Apple qui ait aidé le gouvernement americain.
    Snowden avait deja indiqué que la plupart des societes etaient cul et chemises avec les renseignements.
    Il ne faut pas etre trop naïf… ce ne sont que des societes, la vie privée de leurs utilisateurs n’est pas leur priorité absolue.

    Si par contre c’est une societé externe alors nul doute que leur methode va etre trouvée dans les prochains mois.

    1. Je sais que les complotistes aiment bien aller chercher midi à 14h, mais si apple avait réellement voulu aider le FBI à détruire tout le travail qu’ils ont pu accomplir pour sécuriser leurs terminaux, ils l’auraient fait sans tout ce tintamarre. Certains me rétorqueront que c’est pour se faire de la pub, je leur répondrais que je doute qu’apple aient vraiment envie de passer pour des sympathisant terroriste aux yeux de beaucoup de gens qui ne comprennent pas les tenants et les aboutissants d’une telle histoire, encore moins de voir un de leurs terminaux faiblir après avoir passé des semaines à clamer que la sécurité était leur principal objectif.
      Du coup hormis alimenter les fantasmes des complotistes, j’aimerais bien qu’on me présente des arguments solides pour étayer ces paroles en l’air…

        1. Sauf que comme les gens, les sociétés mentent quand ça leur rapporte, pas quand ça leur porte préjudice.

  4. En fait, il s’en branle du contenu !!! Il veut juste récupérer l’I-Phone !!!

    –))°° C’était ma minute de pur Cynisme… °°((–

  5. le FBI va ouvrir une filiale dédiée a cette activité :) ca peut etre rentable… mais pas pour Apple (pour une fois) !!!
    moi je veux debloquer le iPhone de ma prof super sexy… 😉 lol
    (ok, les etudes sont finies depuis longtemps pour moi)

  6. Le pere qui a pri son fric et achète a son fils un iphone 6 ne manque pas d’argent pour se l’acheter reflechissez un peu quand mm 😒… ce qui prouve qu’ il veut vraiment ces souvenirs

  7. @Marie: vous n’avez visiblement pas compris l’article. Le fils avait autorisé son père à accéder au téléphone. Il avait enregistré ses empreintes pour le déverrouiller. Seulement, lorsque l’on éteins un iPhone, avant de pouvoir réutiliser les empreintes il faut taper un code, et c’est ce code que le père n’a pas. Ils n’avaient pas pensé à cela…

    1. Bah si les gens sont stupides et qu’ils ne savent pas se servir de leur téléphone, ils en paient les conséquences, ce n’est pas aux autres d’assumer pour leurs conneries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité