400 km/h avec un véhicule électrique, tel est le défi de ces élèves ingénieurs !

ESTACA On The Salt

Si les voitures électriques sont intéressantes sur le papier, leurs performances sur le terrain sont encore bien en deçà des voitures à moteur thermique habituelles, tant en terme d'autonomie que de vitesse. Les élèves de l'école d'ingénieurs ESTACA se sont lancés un défi : battre le record de Bonneville de 345 km/h. Objectif, la barre des 400 km/h.

Et c’est à la Speed Week de Bonneville – l’équivalent pour la vitesse pure des 24 Heures du Mans pour l’endurance – au mois d’Août 2017 que ces étudiants français de Laval concourront pour la toute première fois. Avec leur Streamliner, ils essaieront d’atteindre les 400 km/h.

Avec le double soutien de l’entreprise GRUAU – apport financier et mise à disposition de compétences internes (pour la motorisation électrique et la communication) – , le défi « ESTACA On The Salt » est déjà bien parti.

La route sera encore longue jusqu’à la date butoir mais le but à atteindre a de quoi faire rêver : avoir son nom sur la liste des records de la Speed Week de Bonneville. À suivre !

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité