La CIA investit dans une crème capable de collecter votre ADN

clearista

Si nous nous inquiétons aujourd'hui pour nos données personnelles - qui intéressent autant les publicitaires que les gouvernements trop curieux - ce n'est que le début d'un vaste débat. En effet, notre ADN est nettement plus enrichissant pour nous ficher et les autorités sont à la pointe de la technologie pour le récupérer, comme via l'application d'une simple crème.

L’Agence Centrale du Renseignement (via sa branche In-Q-Tel) a ainsi débloqué des fonds pour financer une société appelée Sciences Skincential, qui va donc commercialiser sa technologie “skin resurfacing” sous la marque Clearista. En somme, la CIA veut que vous ayez une peau belle et saine ? Quoi de plus normal, on vous le demande ?

In-Q-Tel est un organisme indépendant à but non lucratif qui affiche clairement son intention de combler le fossé et les lacunes des instances gouvernementales en termes de technologie. Seulement, “skin resurfacing” est une technologie brevetée capable d’enlever une mince couche de peau, sans douleur, et apte à recueillir les biomarqueurs des usagers.

En somme, cette crème collecte de l’ADN.

On ne connaît pas les tenants, les aboutissants ou même les processus, tout ceci est encore à l’état de recherche. Selon le PDG de Skincential, Russ Lebovitz, la CIA est très intéressée par les capacités de leurs  produits à collecter l’ADN. Tu m’étonnes ! Nous n’en sommes pas à devoir faire attention à notre crème matinale, tartinez-vous en toute tranquillité, mais il va falloir rester vigilant… In-Q-Tel a refusé la moindre interview, on n’imagine que les tests ADN leur prennent trop de temps. 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité