Flyboard Air, le hoverboard que tout le monde attendait ?

Flyboard Air

S'il y a bien une invention que les plus geeks d'entre nous attendent, c'est le hoverboard. Rendu célèbre par la saga Retour vers le Futur, ce skateboard qui lévite au-dessus du sol pourrait bien révolutionner nos micro-trajets. Malheureusement, pour l'heure, rien d'exploitable. Le Flyboard Air est en tout cas très prometteur.

Zapata Racing s’est fait un nom grâce à ses systèmes basés sur l’hydropropulsion. Mais aujourd’hui, l’entreprise française va plus loin en dévoilant une « unité autonome de propulsion ». À peine plus gros qu’un gros drone, l’engin supporte aisément le poids d’un homme, et le tout s’avère très simple à manœuvrer. De quoi se prendre pour le Bouffon Vert sans aucun problème !

Francky Zapata, le fondateur, a toujours rêvé de voler. Il aura fallu quatre années de travail pour concevoir ce Flyboard Air, lequel peut, théoriquement, atteindre les 10 000 pieds d’altitude, une vitesse de pointe de 150 km/h et une autonomie de 10 minutes.

Encore en phase de développement – et en attente d’homologation -, le prototype permet tout de même à son créateur de voler durant quelques minutes. Nous n’en savons, pour l’heure, pas énormément sur les technologies employées mais une chose est sûre : ce n’est pas un fake. Zapata Racing a publié une deuxième vidéo – montrant l’atterrissage – sur sa page Facebook, « à tous ceux qui pensaient que le Flyboard Air était un fake« .

L’équipe de Zapata Racing donne aussi rendez-vous ce week-end à tous les curieux, elle tentera d' »établir un record« . Alors, intéressé ? Dites-nous tout dans les commentaires.

Tags :Via :Clubic
    1. Pourquoi un Fake ? Le 1er avril cest fini !!! Il ne risque pas sa réputation pour un Fake !!! Il faut arrêter d’être juste limiter à notre façon de voir les choses et de voir plus loin et plus grand !!!

      1. – Pas de perturbation à la surface de l’eau.
        – Le soi-disant nuage de vapeur à la surface de l’eau n’est pas credible (cf. les mouvements dans le fume derrière les réacteurs d’un avion).
        – Pas de vue de l’atterrissage et du décollage
        – Et sans parler de la quasi impossibilité physique de stabilizer un truc pareil en restant debout dessus.

        Je penche pour un fake également.

        1. Punaise enfin quelqu’un de sensé, je me fais lyncher à chaque fois mais c’est clairement un FAKE (au niveau de la vidéo).
          Et venant de la branche scientifique, d’un point de vue technique, honnêtement c’est pas possible, enfin pas comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité