Ce nouveau concurrent de Uber est interdit aux hommes !

Chariot for Women

Le marché des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) a explosé en quelques années. Il existe déjà de nombreux services de ce genre dans toutes les grandes villes du monde et chacun essaie de se démarquer. À Boston, un nouveau concurrent verra bientôt le jour. Sa particularité ? Être totalement interdit aux hommes.

Pourquoi une telle décision ? Tout simplement parce que la sécurité dans les VTC est aujourd’hui très largement critiqué. Les agressions sexuelles recensées par Uber, par exemple, sont assez nombreuses, sans parler du harcèlement…

Chariot for Women – le nom provisoire du service – a donc eu l’idée de n’employer que des femmes, qui plus est sans aucun antécédent judiciaire – dont le passé aura été vérifié par la société spécialisée Safer Places – et ne transportera que des femmes ou des enfants (de moins de 13 ans), ou tout individu « qui s’identifie comme femme« .

Michael Pelletz, cofondateur, est un ancien chauffeur Uber. Sur le site de l’entreprise qui sera lancée le 19 Avril, il raconte avoir un jour craint pour sa vie avec un client : « Nous faisons cela parce que les femmes et les hommes, chauffeurs ou passagers, ne sont pas égaux face à un danger. […] En huit mois de service chez Uber, je n’ai pas eu le moindre retour négatif de la part d’un homme.« 

Reste que, en refusant de servir des hommes, Chariot for Women pourrait rapidement se retrouver accusée de discrimination. Ce qui n’effraie absolument pas Michael Pelletz, prêt à aller à la Cour Suprême des États-Unis s’il le faut.

Tags :Sources :Site OfficielVia :BFM TV
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La discrimination contre les hommes semble parfaitement acceptée de nos jours: vendredi soir je suis allé à la piscine, on m’a refusé l’entrée car réservée aux femmes à cet horaire…
    Samedi je suis allé avec mon épouse pour nous inscrire dans un club de Fitness/muscu; on m’a demandé de sortir car c’était réservé aux femmes !!!
    Ma femme est sortie avec moi, outrée.

  2. Je trouve que cela part d’une bonne intention et que c’est dans un sens justifié tellement il y a de problèmes du côté des filles! J’ai moi-même des amies qui ont été victimes d’abus ou de harcèlement de Taxis/Uber donc je comprends qu’une entreprise de VTC soit spécialement réservé pour les femmes..! Et ayant habité Paris pendant 7,5ans je n’étais jamais rassuré quand je laissais des copines prendre un taxi/uber à 3h+ du mat’ car elles habitaient de l’autre côté de la ville ou en banlieue, donc je trouve ça bien au contraire.
    Après je reconnais qu’il ne faille pas que tout devienne discriminatoire non plus… mais 1 seule entreprise de VTC pour femme suffirait.

    1. Là bizarrement les féministes qui gueulent pour tout et rien, tu ne les entends pas… Bizarres, elles doivent être à une séance de thérapie de groupe réservée au femme, sur le thème de la frustration.

      1. Salut SCER, j’avais cordialement répondu à ton com l’autre jour sur un autre sujet (celui des playmobils et de la position des femmes). Dans le cas présent, je suis totalement du même avis que Balibran et les autres. Au nom de l’égalité des genres revendiquée en permanence, je ne comprends pas qu’on accepte le développement de ce type de service. Si j’étais un mec je me sentirai franchement lésé, idem pour l’histoire des horaires de piscines et des clubs de sport. L’idée que ça renvoie est que les hommes seraient tous des agresseurs potentiels, et les femmes de pauvres victimes… C’est malsain, injuste et hypocrite. J’ose à peine imaginer ce qui se passerait si la discrimination se faisait dans le sens inverse. Comme beaucoup, je ne m’estampille pas forcément féministe, je suis juste contre toute forme de régression sociétale (le genre qui nous ramène dans les années 50). Et là clairement, j’estime aussi que ça en constitue une. Sans rancune 😉

  3. Ouaiii, et avec la dérive on a ça :
    1 entreprise de VTC pour les femmes
    1 entreprise de VTC pour les hommes
    1 entreprise de VTC pour les familles
    1 entreprise de VTC pour les homme gay
    1entreprise de VTC pour les lesbienne
    ?
    Ah et quid des femmes au foyer avec des ados garçon de 13 ans ou plus … c’est n’importe quoi.

    Alors je ne dit pas, ça part d’une bonne intention, cependant c’est totalement discriminatoire, ce qui serait plus astucieux je pense, ce serait de prévoir des effectif homme et femme en nombre dans une enterprise de VTC et passé une certaine heure, les conductrice transporte les femmes ( ou famille/enfant accompagnée) et les homme, transporte les homme (couple, famille, enfant accompagné)

  4. Bonjour, attention à l’amalgame « taxi/uber », c’est soit un taxi, soit un uber. La dénomination « taxi » est réservé à un métier bien particulier et régit par énormément de texte de loi et un statut d’entreprise différent des « uber ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité