Apple TV : êtes-vous prêt pour le combat de box ?

apple TV

2624, c’est le nombre d’applications qu’il est possible de télécharger sur la quatrième génération de l’Apple TV. Alors qu’elle n’a été lancée qu’il y a quelques mois, son succès grandissant est devenu indéniable. Retour sur cette success-story pas forcément attendue de la part du géant de la téléphonie et de l’informatique.

Qu’il est loin le temps où le regretté Steve Jobs annonçait la première version de l’Apple TV, un simple boîtier servant de lien entre son ordinateur et sa télévision. Nous étions alors en 2007, et son annonce faisait suite à celle du lancement du premier iPhone, autant dire une éternité. Aujourd’hui, et après 2 nouvelles versions, elle est revenue dans une version à la fois plus épurée et plus complète, et avec une grande force, ses applications.

Désormais dotée d’un app store propre à la machine, Apple TV s’est lancée un peu en retard dans la course des box-streaming, mais a déjà rattrapé une bonne partie du temps perdu sur ses principaux concurrents que sont Western Digital, Roku et Google TV.

Récemment, une étude de l’Albany Daily Star s’est penchée sur la répartition des applications sur l’Apple TV et en a sorti des conclusions assez intéressantes. D’abord, la majorité des applications sont des jeux, alors que ce n’est pourtant pas ce que Apple met le plus en avant, ni ce que les clients utilisent le plus. Pourtant, avec 39% des applications dédiées au jeu, elles devancent largement celles consacrées au divertissement avec 17%, et les éducatives qui, à la troisième place du podium, ne concernent plus que 7% des applications.

Mais ces chiffres sont contrés par les 50 applications les plus téléchargées qui font la part belle aux Netflix et autres HBO GO, quant les jeux ne représentent que 8 de ces 50 apps les plus populaires.

Autre donnée intéressante, moins de la moitié des applications sont payantes, et celles-ci ne dépassent que très rarement les 1,99 euros (la majorité coûtant 0,99 euros). Ces prix plus qu’abordables expliquent aussi la nouvelle popularité de l’Apple TV, aussi bien d’un point de vue des clients que des fournisseurs.

Au cours des derniers mois, de nombreuses compagnies se sont ainsi lancées dans l’aventure, et non des moindres. Nat Geo TV, Showtime, le site Poker Stars et VLC en sont de récents exemples. Ainsi, avec désormais un total de plus de 2600 apps, l’Apple TV dépasse déjà Roku et ses 2500 apps, pourtant depuis bien plus longtemps sur le marché.

Les coups durs ont été peu nombreux. Outre certaines critiques sur la nouvelle télécommande, et une certaine colère d’avoir entendu dire que tous les anciens modèles de l’Apple TV avait été déclarés obsolètes et ne bénéficiaient ainsi plus du service après-vente, le principal scandale qui a frappé ces derniers jours est le refus d’Amazon de vendre l’Apple TV, ainsi que la Google Chromecast, car ceux-ci ont refusé de permettre la lecture des formats Prime Video. Une guéguerre des clans qui ne freinera sous doute pas l’ascension de l’Apple TV, plutôt le début de la fin pour Amazon qui n’en finit plus d’empiler les polémiques.

La nouvelle étape de l’Apple TV devrait être l’arrivée des « hardcore games », entendez par là des jeux purs et durs, des GTA V, Call Of Duty et pourquoi pas FIFA et PES. Un marché concurrent des Xbox et autres Playstation qui pourrait s’avérer payant, et sera en tout cas très intéressant à suivre au cours des prochaines années de développement.

La petite Apple TV est devenu grande. Son utilisation pour les films, les séries et la musique est devenue un réflexe. Celle pour les jeux est en bonne voie. Un avenir radieux pour Apple donc. Les habitudes ont la vie dure.

Tags :