Un ancien journaliste américain emprisonné pour avoir aidé Anonymous

Matthew Keys

L'affaire fait grand bruit actuellement aux États-Unis. Il faut dire que le groupe Anonymous y est au cœur des débats. Matthew Keys, ancien journaliste chez Reuters, a été reconnu coupable d'avoir aidé les hackers à défacer le site du Los Angeles Times en 2010. Il écope de deux ans d'emprisonnement.

L’homme risquait jusqu’à 25 ans de prison. Matthew Keys continue de clamer son innocence et entend bien faire appel : « Une peine de prison, ce n’est pas ce que nous visions, mais cela aurait pu être bien pire« , déclarait-il. « Mes avocats pensent que j’ai de bonnes chances que la peine soit mise en attente pendant l’appel, et nous avons l’intention de déposer un recours en ce sens.« 

Matthew Keys, ancien producteur pour une chaîne de télévision appartenant à la société mère du Times, Tribune Company, avait été reconnu coupable l’année dernière de violation du Computer Fraud and Abuse Act pour avoir fourni au groupe Anonymous quelques années auparavant des identifiants et mots de passe du réseau.

Tags :Via :Cnet
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité