La lutte contre ISIS est difficile pour Twitter…

terrorisme

Les récents attentats ont mis en lumière un des maux de notre société, l'utilisation des médias sociaux pour embrigader des personnes, voire les radicaliser. Internet abolit les frontières pour le meilleur et pour le pire, à ce titre les géants tentent de lutter contre ce phénomène en supprimant les comptes créés par les djihadistes

Twitter a annoncé la suppression de plus de 26 000 comptes pro-ISIS en Mars. Une bonne chose certes, mais entachée par une autre donnée, dans le même temps 21 000 comptes ont été créés. En comparaison du mois de septembre, cela fait 3 fois plus de comptes ouverts…

Twitter tente donc de purger sa plateforme, mais à l’image de l’Hydre de Lerne, ses têtes repoussent sans arrêt. A compte supprimé, compte réouvert. Le réseau va devoir continuer à suivre un rythme effréné pour ralentir cette menace et idéalement la contenir.

Tags :Sources :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. pourquoi ne pas mettre en place un type de filtrage un peu plus élaboré, genre mot clè pour repérer les comptes ou ip blacklistées..? en générale, ce genre de débile consanguin ne sont pas très malins et même si ça ne stoppe pas la réouverture de comptes, ça pourrait la freiner un peu..!
    de plus, des personnes bossent déjà sans relâche à traquer ces pourritures sur les réseaux sociaux, si tout les utilisateur avec un cerveau s’y mettent, ça pourrait les mettre à mal !
    @CtrlSec9 @Ctrlsec_ar @CtrlSec_fr @an0nshield
    #CtrlSec #targets #iceisis #opiceisis

  2. @ FUCKISIS :

    Ce que tu demandes , voir même mettre une I.A pour faire le tri est impossible car le second actionnaire majoritaire de twitter est l’arabie saoudite , Le milliardaire saoudien al-Walid ben Talal et son groupe Kingdom Holding Compagny (KHC) .
    Et comme ce pays est impliqué là :
    https://fr.news.yahoo.com/attentats-11-septembre-barack-obama-pourrait-d%C3%A9classifier-documents-091539245.html

    En fait l’arabie saoudite possède énormément d’industrie aux usa par ex. et donc les américains ne peuvent rienfaire sans foutre toute leur économie en l’air .

  3. Twitter ne ferme pas seulement les sites djihadistes mais également les sites qui y sont opposés et dont la « couleur » est confessionnelle ou politique
    Réprimez à tous crins, Allah reconnaîtra les siens…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité