Un supercalculateur français surpuissant… mais pour quoi faire ?

supercalculateur Bull Sequana

Lorsque l'on parle de supercalculateur, le classement est généralement occupé par l'Asie et les États-Unis. La France n'est pas en reste, ou du moins ne le sera plus d'ici peu, puisqu'à l'horizon 2020, elle possèdera le supercalculateur le plus puissant du monde, le Bull Sequana. Mais à quoi servira-t-il ?

L’annonce a été faite par Atos il y a quelques jours. Pour l’heure, le Bull Sequana a un petit frère, moins puissant, mais doté des mêmes technologies que celles qui seront en place dans ce monstre. Au menu, des dimensions très compactes et une consommation d’électricité très réduite.

L’objectif est le suivant : atteindre l’exaflops – id est, un milliard de milliards d’opérations de calculs par seconde -. Pour l’heure, le plus gros supercalculateur du monde est en Chine, il est capable de 33 petaflops – soit trente fois moins que l’objectif de Bull Sequana -. Inutile donc de dire que si ce monstre voit le jour, c’est une vraie petite révolution qui pourrait se jouer.

Mais à quoi pourrait-il bien servir ? Simulations diverses et variées, prévisions météo, recherche sur la santé, les applications sont nombreuses. Mathématiquement parlant, une telle puissance de calcul serait plus que salvatrice. Là où il faut actuellement plusieurs heures pour résoudre une équation complexe, le temps serait drastiquement réduit avec le Bull Sequana. Et même si le temps n’est pas, en soi, un facteur limitant, plus il sera court, plus il permettra de faire faire de calculs, et donc de progresser…

Et avec l’exaflop – s’il est atteint -, il serait alors possible de réaliser des opérations impossibles aujourd’hui. Dans le cas de la météo, par exemple, si les systèmes actuels sont limités à quelques jours (à peine une semaine), on pourrait envisager une météo fiable à plus long terme.

Espérons maintenant que Atos et ses nombreux partenaires réussissent à réaliser cet énorme défi…

Tags :Via :Huffington Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité