Le FIA Formula E Paris ePrix, un désastre écologique ?

Formule E

C'est ce Samedi, le 23 Avril, que le grand prix de Formule E de France, alias FIA Formula E Paris ePrix, aura lieu. Si les voitures en course seront effectivement électriques, et donc dans une certaine mesure "écologiques", le grand prix, lui, est loin de faire l'unanimité. Certains parlent même de "désastre écologique".

C’est une première. Une étape du championnat de formule électrique à Paris, en plein centre-ville qui plus est. Le circuit, 1,9 km autour de l’Hôtel des Invalides, passe donc sur les pavés haussmanniens, pavés qui ont bien sûr été recouverts de goudron pour l’occasion…

Et c’est ceci précisément qui fait enrager le groupement écologiste de Paris, « scandalisé de découvrir les rues du quartier des Invalides recouvertes de bitume pour l’organisation du Grand Prix de Formule E du 23 avril. Les effluves de ces travaux sont très toxiques, et d’autant plus néfastes que ceux-ci sont effectués pour un événement lui-même anti-écologique, et pour une durée de quelques jours puisque le revêtement sera ôté au lendemain de l’événement.« 

Certains media de la presse spécialisée tirent, eux, à boulet rouge sur toute la Formule E, y voyant carrément une « apologie de la puissance, de la vitesse et de l’accomplissement viril« . Heureusement que certaines initiatives, plus respectueuses de l’environnement voient le jour – comme le Shell Eco-Marathon -.

Toujours est-il que la Formule E attire énormément. Les places pour assister à l’événement se sont écoulées très rapidement. La course, elle, sera retransmise en direct sur Canal+ Sport.

Tags :Via :Clubic
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Moi je ne vois pas de soucis pour l’apologie de la puissance, de la vitesse et de l’accomplissement viril.
    Et s’ils y en a qui préfèrent l’apologie de la faiblesse, de la lenteur, et de l’échec efféminé grand bien leur face…
    Par contre c’est bizarre de devoir goudronner pour arracher ensuite, alors que les 3/4 de Paris sont déjà goudronné, et que ça n’aurait pas fait de mal d’y remettre un coup pour un circuit un peu différent.
    Mais c’est une bonne initiative, le groupe de pression des « écolos parisiens » est plus un club qui rassemble des névrosés qui cherchent un nouveau mode de vie, tout en étant surtout le plus loin possible de la campagne et de sa nature ennuyeuse. Donc sans réel rapport avec l’écologie.

  2. Et donc pour fabriquer les batteries utilisées par ces bolides on ne parle parle pas de la déforestation en amazonie ou en chine, ni des centrales nucléaires (la bête noire des écolos) utilisées pour les charger ?

    1. Rien que ton PC ton Smartphone ta télé etc… c’est pas éco. Ta pas de voiture? ou t’as jamais fait de mobylette ? allez les hypocrites, il faut arrêter maintenant.

      1. Le propos n’est pas là. Rien n’est écolo.
        comme Gérard Simon l’indique ci après , il est faux de dire qu’une voiture électrique ne pollue pas. Ca déplace juste le problème hors de la ville.
        Par exemple , les fameuses voitures électriques en libre service sont pratiquement un désastre écologique. En effet, ce sont des batteries dites ‘chaudes’ . A savoir que même chargées , il y a un circuit qui maintient la batterie à une température idéale de fonctionnement. Donc au repos, branchée au chargeur et non utilisée, il y a consommation non négligeable de courant. Ce qui n’est pas le cas d’une voiture thermique.
        Ceci dit , le fait de mettre en place ce genre de ‘courses’ va permettre de faire évoluer la recherche sur les batteries (le point faible ) comme la F1 a permis de faire évoluer le moteur thermique.
        – Comme disait Coluche , si les écolos fermaient leur gueule, ça ferait déjà moins de CO2 rejeté…

  3. De toute façon faut arrêter de faire croire qu’une voiture est écologique parce qu’elle est électrique. Alors OK, elle n’émet pas (directement) de gaz mais elle ne fait que déplacer le problème. Ce gaz peut être produit par des centrales (thermiques) qui produisent une partie du courant consommé et on a la pollution liée au batteries (production, recyclage quasi inexistant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité