Les geeks en auraient déjà marre des comics !

Batman v Superman

Ce n'est pas parce que les studios hollywoodiens nous abreuvent de films de super-héros et que les conventions spécialisées sont plus fréquentées que jamais que les comics sont à la fête. En vérité, ce serait même tout à fait le contraire, les éditeurs luttant pour vendre leurs bandes-dessinées.

Ne vous fiez pas à statistiques d’affluence des Comic-Con et assimilées. Leur énorme cote de popularité pourrait laisser croire que l’industrie des comics est florissante, mais pour l’auteur Rob Salkowitz, spécialiste notamment de la pop culture, les ventes de comics sont en perte de vitesse, les éditeurs sont aux abois.

« Si vous regardez ce que fait DC, ils lancent encore un nouveau reboot de leur univers. […] Ils ont vraiment des difficultés à connecter de nouveaux fans et à se reconnecter avec leurs anciens avec le catalogue qu’ils ont. »

L’homme craint même que l’industrie ait déjà atteint le « pic geek », la limite ultime de la fascination que peut avoir le public pour les films de super-héros et autres centres d’intérêt geeks. C’est justement ce qu’il analyse dans son livre Comic-Con and the Business of Pop Culture.

Pour Rob Salkowitz, la propriété intellectuelle, et ses dérives financières, est aujourd’hui un sérieux frein au renouveau, du comics notamment. Créer de nouvelle choses est extrêmement délicat, les géants ne souhaitant que très rarement tenter l’aventure.

Preuve qu’un changement est en train de s’opérer, nombreux sont les amateurs du genre à clamer leur désintérêt pour les films de super-héros, « répétitifs, bruyants, ennuyeux, sans originalité« . Cela s’est notamment vu chez la communauté de fans après Batman v Superman ou Man of Steel. Et pourtant, au box office, ce fut un vrai carton. L’une des conséquences à court terme, selon Rob Salkowitz, pourrait être que les grandes sociétés de divertissement prennent leurs distances avec les Comic-Con, parce que ces conventions ne leur sont plus importantes puisque l’audience est déjà acquise…

Tags :Via :Wired
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bon !
    J’ai trouvé le prochain rôle de Henry CAVILL, un antihéros. Il réussira là où il a échoué.
    Une adaptation cinématographique où il interprètera Sterling Malory ARCHER.

    1. D’une manière générale le cinéma s’appauvri. J’ai l’impression que le nombre de bons films d’action / science-fiction diminue d’année en année au profit de ces comics sans intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité