De l’eau bouillante à 0°C sur Mars !

terre mars eau bouillante

Une chercheuse française est à l'origine d'une découverte qui explique l'origine du relief martien ! Avec l'équipe de chercheurs qu'elle a dirigée, elle a pu démontrer que sur Mars l'eau entre en ébullition dès qu'elle apparaît en surface.  Un phénomène qu'elle a pu reproduire et filmer en laboratoire. 

On sait depuis septembre 2015 que de l’eau ruisselle à la surface de Mars. Mais sur Mars et sur Terre, le ruissellement ne s’effectue de la même manière et cette différence explique enfin les différences géologiques que l’on peut observer sur les deux planètes cousines.

Les chercheurs, dirigés par Marion Massé, post-doctorante du Laboratoire de Planétologie et Géodynamique de Nantes (Université de Nantes – CNRS), ont publié les résultats de leur étude dans la revue Nature Geoscience.

Pour cette études, les chercheurs ont reproduit  la faible pression atmosphérique de la planète rouge en utilisant un caisson de plongée. Ils ont ensuite placé un glaçon d’eau pure et ensuite d’eau salée sur une pente couverte de sable.

Sur Mars, la pression atmosphérique n’est que de 6 millibars (contre 1013 millibars sur Terre). Et les scientifiques se sont aperçus que, dans ces conditions, l’eau bout à 0°C. Sur Terre, on peut constater ce phénomène. Au niveau de la mer, l’eau bout à 100°C alors qu’au sommet de l’Everest (où la pression atmosphérique est plus faible) l’eau bout à 60°C.

Sur Terre, l’eau s’infiltre dans le sable sans modifier la surface. Sur Mars, l’eau entre immédiatement en ébullition en libérant du gaz. Marion Massé explique :

« Au fur et à mesure de la progression de l’eau sur la pente, l’ébullition provoque l’éjection des grains de sable. Ceux-ci s’accumulent sous la forme de petites rides qui s’effondrent, créant de véritables avalanches de sable qui modifient considérablement la morphologie de la pente. »

Ce phénomène serait donc à l’origine du relief accidenté de Mars. Quand c’est l’été sur la planère rouge, la température moyenne est de 20°C. La glace d’eau souterraine se met alors à fondre et apparaît en surface. Elle se met alors à bouillonner et à creuser la roche et le sable.

Cette découverte pourrait bien changer notre manière d’interpréter la surface martienne mais aussi et surtout de détecter de l’eau sur Mars et sur les autres planètes.

Tags :Sources :Université de NantesVia :Space

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité