Quand un simple réseau Wi-Fi cloue un avion au sol

avion Qantas

La menace terroriste plane plus que jamais au-dessus de nos têtes. Les autorités du monde entier redoublent de vigilance lors des grands événements publics. Les citoyens aussi font parfois preuve d'excès de zèle... Comme cette passagère en Australie qui a "empêché" un avion de décoller en temps et en heure.

Le quotidien local The West Australian rapporte que cette cliente de la compagnie australienne Qantas voulait se connecter au Wi-Fi une fois à bord de l’appareil, un Boeing 737-800. Imaginez un peu sa surprise en découvrant un réseau Wi-Fi intitulé « Mobile Detonation Device » (« Appareil de Détonation Portable ») !

La passagère a donc immédiatement alerté l’équipage, lequel a appliqué les consignes de sécurité. Le commandant de bord a adressé un message aux passagers pour tenter de d’identifier le propriétaire du réseau – lequel aurait tout à fait pu se trouver dans le terminal -, en vain. Celui-ci a donc refusé de décoller. L’appareil est resté cloué au sol trois heures durant.

L’avion a finalement décollé, avec la quarantaine de passagers ayant choisi d’être débarqués, mais le mystère de cet étrange réseau Wi-Fi reste entier.

Tags :Via :BFM TV
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. qui a « empêché » un avion de décoller

  2. En quoi c’est de l’excès de zèle?
    Sinon, c’est pas très mystérieux: y’a moyen de créer un hotspot wifi avec n’importe quel smartphone et de lui donner le nom qu’on veut. Quelqu’un a voulu faire une blague et s’est fait tout petit une fois qu’il a vu que sa blague était prise au sérieux

  3. Un réseau wi fi n’est pas un risque pour l’avion (d’ailleurs de nombreuses compagnies offrent le wifi à bord), mais il s’agit là d’une blague certaine, aucun risque… juste quelqu’un qui a mal nommé son réseau wi fi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité