Les extraterrestres existent ou ont existé, c’est scientifique

extraterrestre

Sommes-nous seuls dans l'univers ? Y-a-t-il une autre forme de vie intelligente ? Cette question ne trouvera une réponse qu'au moment où on découvrira une autre forme de vie, ou quand on aura parcouru chaque planète de l'univers.  Un article, publié dans la revue Astrobiology, se sert des dernières découvertes d'exoplanètes pour estimer les chances que d'autres civilisations technologiquement avancées aient pu exister.  

Selon les calculs de ces chercheurs, les chances que la Terre abrite la première et seule espèce intelligente de l’univers sont d’une sur 10 milliards de billions, soit 1 sur 10 000 000 000 000 000 000 000. Oui, il y a vraiment très peu de chance qu’on soit la seule civilisation avancée dans l’univers.

Pour Adam Frank, un des auteur de cet article :

 » Avant nos résultats, on pensait que vous étiez pessimiste si vous imaginiez que la probabilité d’évolution d’une civilisation sur une planète habitable était d’une sur un billion. Et même avec cette estimation, une chance sur un billion, cela implique que ce qui s’est déroulé sur Terre avec l’humanité s’est en fait déroulé 10 milliards de fois dans l’histoire cosmique [avec nos connaissances du nombre de planètes et d’étoiles estimées dans l’univers.] »

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont utilisé la célèbre équation de Drake qui permet d’estimer les chances qu’une civilisation extraterrestre avancée existe actuellement. L’équation utilise 7 facteurs pour obtenir une estimation du nombre de civilisation dans la Voie Lactée. Le propos de cette équation n’était pas de fournir un nombre précis mais de stimuler le débat sur la vie extraterrestre.

A = Nast * ƒbt

Dans leur article, Adam Franck et Woodruff Sullivan ont simplifié l’équation de Drake. Le nombre de civilisations avancées (A) est égal au nombre de planètes habitables (Nast) dans un volume donné de l’univers multiplié par la probabilité(ƒbt,)  qu’une civilisation dotée de technologie puisse s’épanouir sur une de ces planètes.

drank equation extraterrestre

La probabilité (ƒbt,) est de toute évidence évaluée au doigt mouillé. Mais en imaginant que les humains sont seuls, ils ont pu établir leur limite pessimiste.

Même si leurs travaux montrent qu’il y a de fortes chances que d’autres civilisations avancées existent dans l’univers, ils n’expliquent pas pourquoi nous ne les avons pas encore découverts ou rencontrés. Cette question qui passionne les physiciens est connue sous le nom de paradoxe de Fermi.

Et la vidéo ci-dessous vous présente en quelques minutes le paradoxe de Fermi et ses principales objections.

 

 

Sources :AstrobiologyVia :Rochester Edu
  1. Penser que parce qu’il y a une très grande quantité d’étoiles dans l’univers il y a forcément une quantité très importante de planètes abritant la vie est une erreur de pensée .
    IL manque une variable fondamentale à l’équation de Drake c’est la probabilité d’apparition de la vie à partir de la matière inerte or cette probabilité est inconnue.
    L’univers observable compte statistiquement 10 puissance 22 étoiles si cette proba est de 1/10^22 nous pouvons très bien être seul et si la proba est supérieur la vie peut être très abondante.
    Tant que la science ne connaîtra pas la probabilité d’apparition de la vie à partir de l’inerte toute affirmation est de la pure science fiction .

  2. Le problème n’est pas ou mais plutôt quand est apparue où va apparaître une civilisation.
    Je crois plus en la théorie du croisement des civilisations.
    Sommes nous la première, la dernière ou entre l’émergence de 2 civilisations ?
    La probabilité que 2 civilisations intelligentes (assez pour se détecter l’une l’autre) existent dans la même periode de temps et se croisent est beaucoup plus infime que la probabilité de la vie dans l’univers.
    Les extra terrestres sont peut-être passés près de notre système il y a des millions d’années ou l’inverse passeront dans des millions d’années quand plus aucune trace de notre passage n’existera.

  3. Merci Eric, enfin une réflexion intelligente sur le sujet.
    Il faut noter aussi la tendance observée jusqu’à présent : plus le temps passe et plus le nombre de facteurs nécessaires à l’apparition de la vie identifiés augmente. Chacun étant doté d’une probabilité propre de s’exprimer, cela fait tendre le résultat de l’équation vers 0. Bizarrement, ce fait n’est jamais mentionné… Par exemple, Fred Hoyle s’est « amusé » à calculer la probabilité que des acides aminés s’assemblent par hasard pour former une chaîne protéique simple (beaucoup plus simple que, allez, au hasard, un brin d’ARN…) dans des conditions telles que celles qui ont pu exister dans notre océan primitif. Résultat : 1 sur 10 puissance 250 au bas mot. Et une cellule moyenne à besoin d’environ 2000 protéine différentes pour fonctionner. Même en remplissant l’univers d’un nombre de planètes « habitables » supérieur au nombre de neutrons qu’on pourrait y mettre pour atteindre la densité d’une étoile à neutrons, ça laisse une probabilité nulle (bien en dessous du seuil de « possibilité » probabiliste).
    Et on a pris qu’un seul paramètre, une seule étape d’un process qui semble très long et complexe…
    Toutefois, là encore, il faut le reconnaître : même ces probabilités individuelles sont le fruit d’une grosse estimation. Affirmer le contraire serait nier le fait qu’il reste encore beaucoup à découvrir sur les lois de l’univers qui nous entoure…
    Pour résumer, et même si ça ne plaira pas à certains (notamment en raison de considérations métaphysiques), dans l’état actuel de nos connaissances, le plus raisonnable, c’est de penser que nous sommes seuls. Mais nous serons peut-être un jour surpris…

  4. C’est pas mal comme réflexion Eric et John. Cependant, nous pouvons aussi considérer l’univers quantique. Car peut-être que notre univers visible (ou perceptible actuellement) n’est pas le seul univers à exister. Il est même très probable que des univers parallèles se superposent au nôtre.

    Ainsi peut-être recherchons-nous la vie extra-terrestre là où elle n’est pas.

  5. Ils ne nous verront ou nous ne les verrons peut-être jamais parce que les voyages nécessaires sont trop long et trop coûteux en énergie…

  6. Un sujet qu’il est impossible de débattre sur l’application Periscope :
    « wesh j’men bas les couilles gros la vie d’ma mère sur le coran de la Mecque je l’jure frere wala »
    Cette application, représentative de la population française et de sa jeunesse, présente une majorité d’individus avec lesquels tout débat scientifique vire à la thèse théologique sans aucune possibilité de contestation.
    J’ai fait le test avec de nombreux diffuseurs, pour eux la thèse darwiniste est une foutaise et le creationisme l’emporte sur la théorie de l’évolution.
    Les avancées scientifiques sont réappropriees au profit des écrits « sacrés » du Coran (c’était écrit dedans).
    Le prophète Mahomet ne peux pas être contesté.
    Les extraterrestres n’existent pas.
    Il y a prévalence d’une religion sur autres : l’Islam est incontestable, les Dieux de l’Egypte antique, Bouddah, etc. Sont des idoles. Même si ils existaient avant l’islam.
    L’islam ne peut être contesté car il s’agit de la religion la plus pratiquée au monde, c’est écrit dans le Coran, et à chaque argumentation la contre argumentation consiste à dire « prouve le contraire ».
    Ou alors : explique d’où tu viens.
    Et quand vous expliquez la théorie du big-bang et son origine à partir d’une fluctuation quantique il s’agit de rétorquer tout simplement c’est Dieu qui est à l’origine de tout ça.
    Je ne parle même pas de la vie après la mort ils en ils en sont convaincus.
    « Tu verras quand tu seras mort, tu seras jugé etc »…

  7. Young: euh… J’ai pas tout compris la. Qu’est ce que ca à voir avec le sujet ?
    On est pas sur Périscope la.
    Sinon pour Darwin… c’est une autre histoire que l’on ne va pas débattre la mais il y a des trous dans la théorie qui fait qu’elle ne doit pas être prise comme savoir absolu (au même titre qu’un texte sacré d’une religion).
    Nous n’avons malheureusement (ou heureusement) pas toutes les billes pour dire que c’est l’œuvre de la seule nature et de l’évolution ou… d’un dieu (d’un être extra terrestre supérieur).

  8. La clé est peut être le catalyseur: cause à effet.
    En partant du principe que à un milieu A (qui peut être tout et son contraire) et une réaction B ( météorite / énergie massive) = le principe d’apparition de la vie.
    L’organisme s’adaptant par nature à son environnement par une évolution lente . Même si l’eau qui permet un effet cocon est le meilleur facteur d’apparition :)

  9. La vie extraterrestre existe, et même exdimensionnelle. Mais pour le savoir il faut être musulman.

    Les musulmans croient aux Djinns et aux Anges, qui sont des êtres qui vivent avec nous, mais que nous ne pouvons voir. Eux en revanche nous voient et peuvent interagir avec nous. On peut donc en déduire qu’ils vivent non pas sur 3 dimensions mais plus.

  10. Qui a dit : La meilleure preuve qu’il existe une intelligence supérieure dans l’univers est qu’ils ne nous ont pas contactés (je crois que c’est pierre Dac ?)
    Blague à part , il y a 20 ans on ignorait l’existence d’exo planètes , de la vie exubérante dans des conditions réputées abiotiques (les fumeurs noirs au fonde des abysses ) , l’existence d’eau partout dans l’univers , la présence de Ribose dans les comètes ….etc. Que ne découvrira -t-on pas d’ici 20 ans ?
    Un autre point : si civilisations avancées extra terrestre il y a elles sont peut être trop occupées entre elles pour s’occuper de nous

  11. vous avez tous des bons commentaire mais un peu trop fermé a SEULEMENT ce que l’homme connais et peut donc calculer. que sait-il d’au dela de ce qu’il peut voir de notre univers observable ? RIEN ! Que sait-il de l’avant bing bang et de sa raison et de sa provenance ? RIEN ! que des suppositions. Que sait-it des autres supperposition d’univers parrallel ? TRÈS PEU ! il y a t’il d’autre bing bang ? somme nous une simulation ? cet univers est t’il seulement le 4018 em bing bang rebooté ? il y a beaucoup trop de question a répondre avant de faire des calcules savant sur si oui ou non il y a de la vie intelligente ailleur que sur terre et si la vie est un hasard ou non. pour moi il y a très probablement un être suppérieur qui décide ou du moins qui a déclanché le bing bang et ça, ça veux dire qu’il y a quelque chose de plus gros que cet univers. savoir si nous somme seul ou non est une question intéressante mais c’est loin d’être LA question la plus importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité