Craig Wright n’a « pas le courage » de prouver qu’il est le créateur du Bitcoin

Craig Wright Bitcoin

Retournement de situation imprévu dans "l'affaire" du créateur du Bitcoin. Alors qu'il s'était dénoncé comme étant l'homme à l'origine de cette monnaie virtuelle controversée, Craig Wright semble désormais vouloir faire marche arrière. En refusant de fournir les documents complémentaires attestant de sa supposée création.

Retour à la case départ : il semble désormais confirmé que Craig Wright ne soit pas celui à l’origine du Bitcoin. Contrairement à ce qu’il avait laissé entendre, l’entrepreneur australien ne fournira aucune autre preuve de son identité. Pire encore : il vient de publier un message intitulé « Je suis désolé », sonnant comme un désaveu cinglant, et comme son retrait (définitif ?) de la toile, dans lequel il explique ne « pas avoir le courage » de publier les preuves stipulant qu’il a pu avoir accès aux premières clés générées au moment de la création du Bitcoin.

En résumé, Wright n’est certainement pas Satoshi Nakamoto, ce japonais identifié comme le créateur du Bitcoin ayant jusque là servi de caution. Quelque jours après avoir « prouvé » à une brochette de média être derrière la monnaie virtuelle en signant un message avec une clé cryptographique supposée ne pouvoir appartenir qu’à Satoshi, son plan de com’ a été mis à terre par des Internautes à l’affût, ayant réussi à démontrer une supercherie montée de toutes pièces.

Depuis, Jon Matonis et Gavin Andresen, deux éminences en matière de Bitcoin, semblent regretter avoir cautionné l’annonce de Wright, donnant une confirmation de plus quant à la tromperie. Bref, il semble qu’on ne saura jamais vraiment qui se cache derrière le Bitcoin.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité