Réactiver le cerveau des morts ! Une société américaine vient de recevoir l’autorisation

cerveau bioquark

Oubliez le cimetière des animaux ! Une société de biotechnologie américaine a reçu l'autorisation éthique d'utiliser 20 patients en état de mort cérébrale. C'est à dire qu'ils pourront effectuer des expériences sur une personne dont le cerveau n'exerce plus aucune activité tandis que le corps est toujours en fonctionnement.  L'objectif ? Stimuler les systèmes nerveux pour redémarrer les cerveaux.

Si vous avez vu le film Re-Animator, c’est exactement ce que propose de réaliser la société Bioquark et son projet Re-Anima. Ils veulent réellement remettre en marche le cerveau de personnes décédées. Il faut tout de même noter qu’il n’y a rien qui permet de savoir si leur projet est réaliste ou même sérieux. Mais parmi les experts, il y a le Dr. Calixto Machado, un neurologue renommé qui a écrit longuement sur la mort cérébrale.

L’équipe va tester une combinaison de thérapies sur les participants, qui seront cliniquement déclarés en état de mort cérébrale et dont le corps sera maintenu par des machines. Pour réanimer ces morts, ils comptent injecter des cellules souches dans le cerveau, introduire des produits dans la moelle épinière, et utiliser des techniques de stimulation nerveuse (qui ont permis de sortir des gens du coma)…

Après avoir testé chacune des thérapies, l’équipe surveillera l’activité cérébrale des participants pendant plusieurs mois, avec l’espoir de voir des signes de réactivation neurologique. Ils vont se concentrer sur le haut de la moelle épinière, qui correspond à la partie du cerveau qui contrôle principalement les fonctions cardiorespiratoires.

Et selon le PDG de Bioquark, ils espèrent voir des résultats dans les 2 ou 3 premiers mois. Le système nerveux central est bio-électrochimique. Il utilise de la chimie fabriquée biologiquement que nous appelons des neurotransmetteurs. Ils servent à transmettre des signaux électriques au corps. Stimuler les neurones avec un courant électrique est une chose, (même dans le coma, les neurones sont capables de répondre à des stimulations électriques), mais après une mort cérébrale, les neurones commencent à dégénérer. Pour qu’une résurrection soit possible, l’équipe devra stimuler la régénération des neurones.

Et c’est certainement là qu’interviennent les cellules souches qui, dans leur état le plus primitif, peuvent se transformer en n’importe quelle cellule du corps humain. Et même s’il y a eu des progrès énormes pour régénérer un cœur endommagé, le pancréas, un œil ou même un tissu cérébral, il reste encore beaucoup de chemin avant qu’on puisse simplement injecter des cellules souches dans des humains pour qu’elle puissent régénérer n’importe quelle cellule manquante.

Les tests se dérouleront à l’hôpital Anupam à Rudrapur, Uttarakhand en Inde. Et c’est certainement cette partie du scénario qui me gêne le plus. Pourquoi ces tests ne sont effectués aux Etats-Unis ? Je ne suis pas certain non plus que cette technique de réanimation des morts soient très judicieuse. Si ça marchait vraiment, ces ressuscités ressemblerait vraiment à des morts vivants avec très peu de neurones d’origine. Ils devraient alors tout réapprendre.

 

Sources :Clinical Trials
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En Inde il y aura beaucoup plus de patient en mort cérébrale ou les familles vont accepté ce genre de traitement qu’au USA je pense qu’il n’y en aurais pas

  2. C’est surtout une histoire de pauvreté . Là on va donner aux familles indiennes une somme misérable en compensation alors que si ça se faisait aux usa , ça se terminerait en procès ce qui ne serait pas du tout le même prix .

  3. moi j’aurais dit que c’est possible, mais quand je vois que certain qui sortent d’un coma sont comme des legumes. Qu’est ce que ça va etre apres etre mort et etre reanimer?
    Si c’est pour devenir un legume de toute sa vie, est ce que ca vaut le coup?

  4. moi j’aurais dit que c’est possible, mais quand je vois que certain qui sortent d’un coma sont comme des legumes. Qu’est ce que ça va etre apres etre mort et etre reanimer?
    Si c’est pour devenir un legume de toute sa vie, est ce que ca vaut le coup?

  5. Je ne pense pas que ces Techniques aient pour but final de « réanimer des morts ».
    Par contre, soigner des victimes d’un accident cérébral ou lutter contre la dégénérescence (sénilité ou autre), ça a un réel intérêt.
    Il faut bien commencer quelque part, des patient t’en mort cérébrale sont un point de départ intéressant en la matière.

  6. D’ici un ou deux siècles ce sera peut être devenu banal…

    Après avoir lu quelques articles spécialisés comme le votre. Ou des articles plus généraliste sur le cerveau comme :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cerveau
    https://www.spcf.fr/documentation/corps_humain_tete_cou_cerveau.html

    Il y a quelques siècles il était impensable d’effectuer une greffe d’organe d’une personne en état de mort cérébrale. Aujourd’hui c’est une chose qui s’est banalisé! Avec les nanoparticules ce sera peut être un moyen de régénération des corps et des organes sans attendre pour autant la mort réelle!

    Peut-être, je dis bien peut-être, car je ne sais pas ce que sera l’avenir! 😉 Peut-être que cela sera comme un vaccin, dès que l’ont considérera que dans le corps il y aura une trop grande quantité de cellules mortes, donc il faudra les régénérer! Le tout sera peut être qu’en France nous ayons aussi une sorte de comité qui effectue leur propres recherches, avant que l’ont soit à la traine! ^^

    Merci pour votre article. Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité