George R.R. Martin : pourquoi tue t-il les personnages de Game of Thrones ?

George R. R. Martin

Mais pourquoi est-il aussi méchant ? Alors qu’il joue avec la patience des fans de Game of Thrones, tardant à boucler l’écriture des derniers volumes de la saga, George R.R. Martin prend également un malin plaisir à faire disparaître un à un ses personnages emblématiques. Rassurez-vous : tout ceci n’a rien à voir avec une volonté de vous faire tourner en bourrique. L’homme s’est ainsi expliqué de sa "stratégie" !

N’importe qui ayant été happé par la série TV Game of Thrones vous le dira : il a un jour maudit George R.R. Martin pour avoir scellé le destin de l’un de ses personnages favoris. Et pourtant, il semblerait que la « folie » de l’auteur soit plus ou moins orchestrée d’avance, comme il l’a si gentiment expliqué lors d’une entrevue donnée à Galaxy’s Edge.

« Je pense qu’un auteur, même s’il s’agit d’un auteur de fantasy, a l’obligation de dire la vérité, et la vérité c’est, comme on le dit dans Game of Thrones, que tous les hommes doivent mourir. En particulier, si vous écrivez sur la guerre, un sujet central dans Game of Thrones, vous ne pouvez pas écrire sur la guerre et la violence sans qu’il n’y ait de morts. »

On était donc passé à côté : George R.R. Martin n’a jamais prévu de martyriser ses lecteurs. Il est simplement philosophe à ses heures. Pas sûr que ça console les lecteurs et téléspectateurs, même si ces derniers ont eu droit à une sacrée surprise lors de la diffusion des premiers épisodes de la 6ème saison. Chut, on n’en dira pas plus !

Tags :Via :complex
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mort logique, guerre logique, faut arrêter les contes de fées où tout va bien tout est rose tout le monde vit heureux et eurent beaucoup d’enfants, vive le côté sombre de la réalité !

    1. Ben ça c’est pas un secret il l’à dit lui même, d’ailleurs ils s’est aussi inspiré de la Guerre des Deux-Roses, de la Guerre de Cent Ans… En tous cas il en a fait quelque chose d’assez impressionnant.

  2. « On était donc passé à côté : George R.R. Martin n’a jamais prévu de martyriser ses lecteurs. Il est simplement philosophe à ses heures. »

    pffffffffffffffffffffffff …. ça s’arrange pas ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité