Le musée du malware préserve les anciens virus, et c’est « de l’art »

virus I Love You

Basé à San Francisco, le Malware Museum fait vivre la mémoire des virus informatiques, et ambitionne de collectionner ces menaces pour les exposer. Et même d’offrir à ses visiteurs de se frotter - sans danger aucun - à ces dangers du passé !

L’informatique, c’est également jongler avec les émotions dès lors qu’on « ramasse » un virus. Panique, colère, résignation, ce sont justement ces moments « uniques » vécus par la plupart des Internautes que désire archiver le Malware Museum, littéralement le « musée du malware ».

Lancé en février dernier, il exhibe sur des configurations équipées de MS-DOS des virus d’époque, qui avaient généralement pour but d’effacer des données, quand il n’était pas carrément question de formater les disques durs. Parfois, les virus s’amusaient même à troller leurs victimes. Le virus « Casino », par exemple, obligeait à remporter une partie de blackjack sur un logiciel dédié pour pouvoir reprendre la main sur sa machine et récupérer ses fichiers…

« Moyen d’expression » pour Mikko Hypponen, l’homme à la tête du bureau de recherche chez F-Secure, les premiers virus de l’informatique avaient pour habitude d’intégrer des animations, du son et même des images. Où quand les hackers étaient motivés par la possibilité de se marrer un coup plutôt que de faire de l’argent…

Tags :Via :psfk
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité