L’arsenal nucléaire américain se gère encore avec des disquettes !

disquettes

Si pour le commun des mortels, les disquettes sont mortes et enterrées depuis de nombreuses années maintenant, certains systèmes sensibles reposent encore sur du matériel obsolète les utilisant. C'est le cas notamment du système américain de coordination de l'arsenal de missiles balistiques et des bombardiers nucléaires.

Et celui-ci n’utilise même pas des disquettes 3,5 pouces – les plus répandues – mais celles de première génération, 8 pouces, telles que conçues et lancées par IBM en 1967. Il faut dire que le Strategic Automated Command and Control System (SACCS) tourne avvec « un ordinateur IBM Series-1 » – lequel a été commercialisé pour la première fois en 1976, en image ci-dessous -.

IBM Series-1

Voilà une bien embarrassante révélation du Government Accountability Office, l’équivalent de notre Cour des Comptes, qui faisait un bilan du parc informatique du gouvernement fédéral. Pour le GAO, ce système est l’un des nombreux systèmes d’une autre époque que personne n’a jamais réussi à – ou osé – remplacer. La raison de son utilisation est finalement très simple, c’est un porte-parole du Pentagone qui la donne : « Le système est toujours opérationnel parce que, pour résumer, il fonctionne encore. » Ceci étant dit, « prendre en compte les inquiétudes sur le risque d’obsolescence [sic] les disquettes doivent être remplacées avec un système plus moderne d’ici la fin 2017« .

Pourtant, les dépenses de Washington pour les technologies de l’information représentent tout de même 80 milliards de dollars chaque année. Mais 75% de cette somme sert à « maintenir en fonctionnement les systèmes existants« , le reste à les moderniser. Ceci explique cela…

Tags :Via :Le Monde
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité