Avec ForcePhone, n’importe quel appareil mobile devient sensible à la pression

ForcePhone

Avec son iPhone 6s, Apple proposait une fonctionnalité plutôt appréciable à l'usage, Fore Touch. En détection plus niveaux de pression, c'est tout l'expérience utilisateur du tactile qui change. Mais aujourd'hui, des chercheurs de l'Université du Michigan ont développé un logiciel capable d'offrir ce genre de fonctionnalité à n'importe quel appareil mobile.

En utilisant le microphone et le haut-parleur – composants que n’importe quel téléphone ou tablette a -, ForcePhone, c’est le nom du logiciel, force l’appareil à émettre continuellement un bourdonnement à 18 kHz, une fréquence trop élevée pour être perçue par l’oreille humaine mais totalement détectable par le micro du téléphone.

Lorsque l’utilisateur pose un doigt sur l’écran, le ton change légèrement. Appuyez plus fort et le ton changera encore. Le logiciel se charge ensuite d’interpréter ces variations. Il devient alors par exemple possible de naviguer dans des menus simplement en appuyant selon différentes manières.

ForcePhone est une solution extrêmement intéressante car basée uniquement sur du logiciel, aucun surcoût donc pour les fabricants, et une fonctionnalité de plus (pour le même tarif ?) pour le grand public… Si tant est que cette invention arrive jusqu’au grand public, évidemment. ForcePhone est encore loin d’être prêt pour un tel usage. Une démonstration de cette technologie sera en tout cas faite durant le salon MobiSys 2016, du 27 au 29 Juin à Singapour.

Tags :Via :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quel texte dégueulasse à lire !!
    Vois devriez avoir honte d’être une telle bande de branleurs.
    Ras le bol de compter vos fautes à chaque article.
    Gizmodo France vous n’êtes pas des pros mais de piteux amateurs!!
    Chers lecteurs, abandonnez ce site ridicule et rdv sur Numerama ou ITespresso…
    Adieu les nazes

  2. Article ni fait ni à faire.
    Je ne comprends pas comment l’éditeur du site qui emploi des rédacteurs, contre rémunération donc, laisse passer des articles de cette « qualité ».
    Continuer comme ça, c’est laisser le site mourir…
    Avé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité